Clicky



Bons Plans

Eurovision : Saint Marin nous traumatise avec “Facebook Uh Oh Oh”

Publié le | Modifié le

Si le ridicule pouvait tuer, nul doute que l’Eurovision serait une hécatombe qui décimerait la majeure partie des candidats en lice.

Le concours se dresse chaque année comme une monument à la gloire du kitsch regroupant plus d’une quarantaine de nations prêts à en découdre à grand renfort de strass et paillettes.

Cette année, Saint Marin a décidé de sortir l’artillerie lourde du mauvais goût avec l’hymne Facebook Uh Oh Oh de Valentina Monetta. Les fins stratèges ont probablement cherché à cibler une audience la plus large possible parmi les 125 millions de spectateurs en s’adressant directement aux membres du réseau social. Une tactique tellement machiavélique qu’on peut raisonnablement craindre que la chanson nous trotte quelques jours dans la tête à chaque connexion…

En visionnant le clip de Facebook Uh Oh Oh vous devez savoir que vous vous engagez à essayer de supporter une blonde plantureuse poussant des vocalises satiriques sur Facebook rythmées par un fond de soupe électro de trois minutes. La relativité du temps qui passe trouve ici un bon exemple d’application. On vous aura prévenu.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform