Clicky



Bons Plans

Cet été, le robot Hitchbot va traverser le Canada en stop

Publié le

Hitchbot partagera son parcours en direct sur les réseaux sociaux et tentera de savoir s'il peut faire confiance, ou non, aux êtres humains.

À compter du 27 juillet, si vous vous trouvez au Canada, vous aurez peut-être la chance de croiser un robot un peu spécial nommé Hitchbot, et pas dans n’importe quelles circonstances puisque celui-ci fera du stop ! En effet, ce petit robot va être envoyé en mission spécial pour tester la générosité des automobilistes envers les robots. “Habituellement, nous cherchons à savoir si nous pouvons faire confiance aux robots… mais ce projet prend la question dans l’autre sens et demande si les robots peuvent faire confiance aux êtres humains” a déclaré le Dr Frauke Zeller.

Conçu par les chercheurs David Harris Smith, de l’université McMaster à Hamilton, et Frauke Zeller, de l’université de communication Ryerson à Toronto, le robot Hitchbot fait la taille d’un enfant de six ans, mais est loin d’y ressembler. Il a en effet été construit avec des matériaux de récupération qui lui donnent un look vraiment spécial : un vieux seau, une cloche à gâteau, des tubes (style frites de piscine), des panneaux solaires, des gants verts fluorescents et des bottes. Si son look ne reflète pas les dernières tendances de mode, Hitchbot est cela dit bien fichu puisqu’il dispose d’un siège auto pour enfant, directement intégré à son derrière.

Un véritable concentré de technologie

Et ce n’est pas tout puisque le robot est aussi un concentré de technologie équipé d’une caméra vidéo, d’un GPS et d’une connexion 3G qui lui permettront de publier en direct des photos et vidéos de ses voyages sur Twitter et Instagram et, par la même occasion, d’être suivi par ses propriétaires. De plus, Hitchbot embarque un logiciel de reconnaissance vocale lui permettant de discuter avec les personnes qu’il rencontrera, notamment grâce à sa connexion permanente aux réseaux sociaux et une connectivité avec Wikipedia. Bien évidemment, les batteries du robot devront être alimentée et il faudra pour cela le brancher à la prise allume-cigare du véhicule.

Hitchbot commencera son parcours à Halifax, au Collège d’art et de design de Nouvelle-Ecosse, et devrait terminer son voyage dans une galerie d’art, à Victoria en Colombie-Britannique. “Nous croyons que nous pouvons apprendre beaucoup en matière d’interaction avec la robotique, et comment les gens approchent les robots dans des environnements non observés et non restreints” ont indiqué les deux chercheurs. Ces derniers espèrent d’ailleurs que les personnes qui prendront  le robot en stop poursuivront l’histoire même en dehors de leur véhicule en emmenant le robot chez eux, au café ou dans une fête…

Source : DailyMail
Via : La Dépêche
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform