Clicky



Bons Plans

Le cargo qui devait ravitailler l’ISS dissous dans l’atmosphère

Publié le

Un vaisseau russe qui devait rallier la Station Spatiale Internationale s’est consumé dans l’atmosphère peu après avoir quitté la base de Baïkonour au Kazakhstan.

Une explosion dans le ciel russe et des débris qui tombent au sol. On pouvait se douter du sort qu’avait connu le vaisseau-cargo Progress qui devait ravitailler la Station Spatiale Internationale (ISS) ce week-end. L’agence spatiale russe l’a confirmé, il s’est dissous dans l’atmosphère. Un échec heureusement sans conséquence pour la mission à laquelle participe le français Thomas Pesquet.

L’appareil n’a pas pu se placer sur la bonne orbite

Le vaisseau-cargo Progress avait décollé à 15h51, jeudi 1er décembre, du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Après six minutes de vol, les commandes de l’engin sont devenues problématiques. Deux heures plus tard, les ingénieurs ne savaient pas ce qu’il était advenu de l’engin. Il est probable que le vaisseau-cargo ait pu se séparer de la fusée mais sans réussir à se placer sur la bonne orbite.

« Selon des informations préliminaires, en raison d’une situation anormale, le vaisseau-cargo a été perdu à quelque 190 km au-dessus de la région isolée et montagneuse de Touva, et la plupart des fragments ont brûlé dans les couches denses de l’atmosphère », a expliqué l’agence spatiale russe Roscosmos. Le Progress MS-04 transportait de l’eau, de la nourriture, du carburant mais aussi des médicaments.

Plusieurs mois de réserve sur l’ISS

Ce délai de ravitaillement pour la Station Spatiale Internationale devrait toutefois être sans conséquences pour le personnel se trouvant à bord. Parmi eux, le français Thomas Pesquet qui y est depuis novembre pour une mission de six mois. “Dans la station, on a de quoi tenir plusieurs mois sans ravitaillement entre nos réserves et ce que nous recyclons. La coopération internationale est très importante dans notre métier et il faut s’attendre à des contretemps“, a ainsi expliqué l’astronaute sur sa page Facebook.

La prochaine mission de ravitaillement partira le 6 décembre. Il s’agit du HTV-6, lancé par l’agence spatiale japonaise.

Source : lexpress.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform