Clicky



Bons Plans

Bouygues Telecom et Numericable officiellement candidats au rachat de SFR

Publié le | Modifié le

Les deux groupes français ont déposé officiellement leurs offres pour tenter de racheter SFR, le deuxième opérateur mobile français.

Comme nous vous l’annoncions hier Vivendi, la maison-mère de SFR, avait fixé la limite de dépôt des offres de rachat à mercredi soir (5 mars) 20 heures. Ce délai ayant désormais expiré nous savons quels sont les deux candidats au rachat de l’opérateur au carré rouge. En effet, Vivendi a annoncé hier soir à l’Agence France Presse (AFP) avoir reçu deux offres pour le rachat de sa filiale Telecom : l’une de Numericable, l’autre de Bouygues Telecom.

Arrêtons nous premièrement sur l’offre de Bouygues Telecom. L’opérateur de Martin Bouygues propose à Vivendi 10,5 milliards d’euros pour prendre 46% du capital du nouvel ensemble qui serait créé avec cette fusion. Une fusion entre les deux opérateurs donnerait naissance au numéro un des télécoms avec plus de 30 millions de clients quand Orange en a aujourd’hui 26 millions. De plus, selon Le Figaro, Bouygues Telecom promet une introduction en bourse de ce nouvel opérateur ce qui pourrait permettre à Vivendi de céder 15% du capital en plus. Au terme de cette opération, Vivendi ne disposerait donc plus que de 39% des parts de SFR.

Du côté de chez Numericable, on propose à Vivendi la somme de 10,9 milliards d’euros et une acquisition de 32% de l’ensemble ainsi créé. Si Numericable venait à remporter ce rachat, l’ensemble serait également coté en bourse comme c’est déjà le cas du cablo-opérateur. Au final, il n’y a pas de différences majeures entre les deux propositions si ce n’est la valorisation de SFR qui va de 14,5 milliards d’euros pour la proposition de Bouygues à 15 milliards pour l’offre de Numericable.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform