Clicky



Bons Plans

Big Hero 6 : notre avis sur les Nouveaux Héros Disney

Publié le
Avec Baymax et compagnie, le nouveau Disney nous présente des super-héros Marvel méconnus. On a aimé, voici notre critique. Avec Baymax et compagnie, le nouveau Disney nous présente des super-héros Marvel méconnus. On a aimé, voici notre critique.

Avec Baymax et compagnie, le nouveau Disney nous présente des super-héros Marvel méconnus. On a aimé, voici notre critique.

Le prochain film d’animation Disney s’appelle Big Hero 6, même s’il a été affublé chez nous d’un titre tristement insipide « Les nouveaux héros ». Heureusement, insipide, le film ne l’est pas et il a même une belle panoplie de super qualités, même si on peut aussi lui trouver un ou deux vilains défauts.

Si j’enchaîne les super et les vilains, c’est bien entendu pour très subtilement introduire le fait qu’il s’agit de la première adaptation Disney de super-héros Marvel. Si vous n’aviez jamais entendu parler auparavant des Big Hero 6, c’est normal. Dans les comics, ce groupe obscur est surtout actif au Japon, mais pas la peine de s’éterniser sur la version papier tant celle ré-imaginée par les équipes Disney se révèle différente. Sans juger du matériau d’origine, cette redéfinition des personnages est, dans la plupart des cas, une franche réussite. À commencer par Baymax, un robot qui recèle un potentiel de sympathie tout simplement énorme et qui devrait sans doute devenir une figurine star chez les enfants, qu’ils soient petits ou grands. J’éviterai ici l’écueil de raconter l’histoire pour vous laisser le plaisir de la découvrir, mais sachez que ce fameux Baymax est une sorte d’hybride improbable, 50% bonhomme Michelin, 50% Iron Man et 100% infirmier. Don Hall, l’un des deux réalisateurs, a trouvé l’idée de ce robot en rencontrant un véritable chercheur qui travaille sur des robots gonflables en vinyle destinés à devenir les aides-soignants du futur.

Big Hero 6 fait l’impasse sur les chansons, mais pas sur les femmes de caractère

Dans « Big Hero 6 », il y a « 6 » ! C’est donc bien une équipe de six héros qui se réunit pour venir à bout d’une adversité qui au final n’a pas grand intérêt. Il y a deux femmes dans ce groupe et même si voir Disney s’éloigner un peu de ses princesses fait du bien, on est content de trouver des personnages féminins forts et charismatiques, à tel point que Go Go par exemple aurait pu voler la vedette si elle avait davantage été mise en avant. L’histoire tourne pourtant autour de Hiro, un jeune orphelin qui doit faire face au deuil, un thème récurrent encore une fois, mais traité sans la niaiserie qu’on aurait pu craindre. En parlant de niaiserie, j’ai vraiment apprécié l’absence de chanson dans ce film d’animation qui n’est clairement pas destiné à la partie la plus jeune du public de Disney. Le rire et l’émotion sont bel et bien au rendez-vous et ce notamment grâce au génie qu’on retrouve dans le design et le comportement du robot Baymax. Du côté de la trame centrale en revanche, c’est un peu moins folichon. Le déroulement est bien trop prévisible et les attaques du méchant manquent de punch quand on réfléchit à la puissance à sa disposition. En gros, le spectateur ne comprend pas pourquoi ce vilain n’a pas fait les choses très différemment.

Les Nouveaux Héros revendiquent leur inspiration geek

L’hommage à la culture comics est pourtant bien là, notamment avec le personnage de Fred, un geek dans toute sa splendeur dont les répliques sont la deuxième grande source de rire tout au long du film. Un dernier mot au sujet de la réalisation, tout simplement splendide. Je n’ai que des superlatifs qui me viennent à l’esprit, que ce soit dans le character design, les décors, la lumière ou les mouvements de caméra, c’est tout simplement du grand art. On notera au passage pour les passionnés de technique et de dessin que c’est sur tablettes Wacom que les artistes ont travaillé… on est loin du papier Canson de ma jeunesse ! Big Hero 6 sortira en France le 11 février et j’attends vos avis avec impatience. Pendant qu’on y est, quel est votre Disney préféré ?

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform