Clicky



Bons Plans

Après la Jeep Cherokee c’est la Tesla Model S qui se fait pirater

Publié le

Il semblerait que plus les véhicules sont connectés, plus ils courent des risques et ça se confirme de nouveau avec la Tesla Model S qui vient de se faire pirater par des chercheurs.

Si vous vous souvenez bien, il y a environ deux semaines, deux hackers avaient réussi à pirater la Jeep Cherokee d’un journaliste américain. Ils avaient pu s’infiltrer dans l’OS du véhicule pour le contrôler à distance. L’histoire se répète désormais avec la Tesla Model S, qui s’est faite pirater elle aussi par des chercheurs en cybersécurité.

La Tesla Model S piratée et contrôlée à distance

Tout comme pour la Jeep Cherokee, la Tesla Model S a elle aussi été piratée par des chercheurs en cybersécurité dont le but était de trouver les failles de la berline qui est dotée de bon nombre de technologies. Les chercheurs ont donc réussi à contrôler à distance le véhicule, “Nous avons réussi à fermer la voiture à distance alors qu’elle était en train de rouler à une vitesse réduite de 8 km/h“,  “tous les écrans sont devenus noirs, la musique s’est éteinte et le frein à main s’est enclenché, jusqu’à l’arrêt du véhicule“, a déclaré le chercheur en cybersécurité chez Cloudfare, Marc Rogers.
Tesla a évidemment été rapidement mis au courant de cette faille et a déjà réalisé une mise à jour qui permet de neutraliser les risques de piratage.

La Tesla Model S globalement moins vulnérable que d’autres véhicules

Les chercheurs en cybersécurité ont noté que, bien que des vulnérabilités existent, la Tesla Model S est globalement moins vulnérable que d’autres véhicules connectés puisque ses fonctions moteurs sont complètement isolées de son système d’infotainment. Le Model S de Tesla comporte également un autre avantage vis à vis de la concurrence, il possède une connexion GSM permanente intégrée aux véhicules qui permet au constructeur de réagir rapidement sur toute sa flotte, si un problème est détecté.
Tesla a donc déjà réalisé une mise à jour pour réparer cette faille de cybersécurité, les propriétaires du Model S n’auront donc qu’à accepter le téléchargement qui leur sera proposé pour protéger leur véhicule.

Ce sont déjà deux véhicules connectés qui ont réussi à se faire pirater, l’enjeu est donc de taille pour les constructeurs qui devront désormais mettre l’accent sur la cybersécurité de leurs produits afin de les rendre plus sûrs et de regagner la confiance du grand public.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform