Clicky



Bons Plans

Apple accusé de violation de brevets sur l’Apple Watch

Publié le
Apple Watch 2

La spécialiste des capteurs biométriques Valencell a décidé d’attaquer Apple et Fitbit pour le vol de plusieurs brevets, notamment concernant l’Apple Watch.

Les histoires de violations de brevets sont monnaie courante entre les différents géants du web. On se souvient de la condamnation de Samsung obligé à verser la somme rondelette de 548 millions de dollars à Apple.

La firme de Cupertino ne semble pas en reste et après avoir été condamné en octobre dernier par l’Université de Wisconsin-Madison, Apple est désormais visé par une plainte de la firme Valencell qui lui reproche le vol de certaines de ses technologies dans le développement de l’Apple Watch.

Valencell attaque Apple

La firme Valencell est spécialisée dans la fabrication de capteurs biométriques et notamment ceux qui permettent de mesurer la fréquence cardiaque. C’est notamment sur ce point que Valencell attaque Apple puisque l’Apple Watch embarquerait des capteurs de fréquences cardiaques largement inspirés de sa technologie.

Apple n’est pas le seul visé par cette plainte puisque FitBit est également accusé du vol de ce même dispositif de mesure de fréquence cardiaque sur les Fitbit Charger HR et du Fitbit Surge. Bien entendu, on pourrait penser à une énième plainte de petits malins qui cherchent à se faire de l’argent sur le dos d’Apple, mais dans cette affaire, Valencell a quelques arguments à faire valoir.

Le loup dans la bergerie

Si vous avez vu les différentes biographies de Steve Jobs, vous vous souvenez surement du passage ou Bill Gates et ses équipes reçoivent un Apple II et en profitent pour s’inspirer largement du travail de la firme de Cupertino pour leur système d’exploitation Windows (loin de nous l’idée de relancer débat Bill Gates contre Steve Jobs ici).

Apple aurait, selon Valencell, utilisé une méthode similaire pour « emprunter » sa technologie puisqu’en 2013, la firme a fait la démonstration d’un prototype de montre avec sa technologie de capteur cardiaque devant 15 employés d’Apple. Valencell a ensuite envoyé des exemplaires de démonstration à Apple pour que la firme puisse se faire un avis. La firme de Cupertino aurait fait semblant de vouloir racheter la technologie de Valencell pour ensuite profiter de ces exemplaires de test pour la copier sans vergogne. Du côté de FitBit, les deux firmes se seraient rencontrées lors du CES 2014. Quatre brevets auraient été copiés, Valencell indique que des livres blancs décrivant sa technologie ont été téléchargés depuis des machines localisées dans les locaux d’Apple. Reste maintenant à voir si la justice se saisira sérieusement de cette affaire et si Apple et FitBit peuvent être inquiétés.

Source : Valencell.com
Crédits Photos : The Verge
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform