Test Razer Basilisk V3 Pro

Par Hadrien Miche publié le 23 août 2022 à 17h00, modifié le 5 juin 2024 à 12h08.
Tech
10 /10

Notes

  • Note finale
    10

Avantages

  • - Surface texturé pour une meilleure prise en main
  • - Du standard en connectivité (Bluetooth, Type-C)
  • - La recharge Qi (en option)

Inconvénients

  • - Le dock pour débloquer le Polling Rate max de la souris
  • - Le débrayage automatique un peu trop sensible

Razer annonce une nouvelle souris et change son appellation. Fini "Ultimate" et bonjour "Pro", voici la remplace de la Basilisk Ultimate, il s'agit de la V3 Pro !

Présentation

La souris la plus haute gamme du constructeur aux 3 serpents est de retour dans une nouvelle version et elle compte bien garder son statut de leader ! 3 ans après le modèle Ultimate, la V3 Pro nous propose de l’USB Type-C, une recharge sans-fil Qi et les dernières améliorations du constructeur. En effet, on va retrouver les switches optiques de 3e génération ainsi qu’un capteur optique “Focus Pro 30K” avec une précision de 99,8% et capable de fonctionner même sur du verre ! Il apporte également du smart tracking afin de s’adapter aux surfaces et un DPI max de 30 000 avec une accélération max de 70 G.

Razer pousse l’ingénierie autour de sa souris au maximum tout en conservant une enveloppe qui a fait ses preuves. Les différences de design avec la version Ultimate ne sautent pas forcément aux yeux, mais nous allons vous en parler…

Les différences

Possédant la Basilisk Ultimate, nous allons nous prêter aux jeux des différences avec ce nouveau modèle :

  1. Fini la recharge sans fil propriétaire, on passe au Qi. Le dock peut recharger votre smartphone mais le positionnement est compliqué… Par contre pour la souris sur votre dock existant aucun problème !
  2. La souris n’est plus lisse mais texturé (elle garde les parties avec grip sur les côtés)
  3. Le bouton sur le côté ne se retire plus
  4. Là où on pouvait choisir le pas de la molette sur l’Ultimate, ici on a 2 options : tactile (les clics clics satisfaisants) ou libre et elle peut se débrayer à l’usage ou via un bouton dédié
  5. Du RGB sous la souris
  6. Un poids légèrement revu à la hausse (112g vs 107)
  7. Des nouveaux switches optiques et des nouveaux pads
  8. La possibilité de la connecter via Bluetooth ou USB Type-C standard, car oui l’ancien câble était propriétaire malgré qu’il s’agissait d’un micro-USB…
  9. On passe à 30 000 de DPI là où l’Ultimate ne va qu’à 20 000
  10. Le Polling rate qui peut monter à 4 000 Hz (grâce au dock) au lieu de 1 000

L’évolution est bienvenue sans pour autant révolutionner le monde des souris gaming. Parlons du prix maintenant… La Ultimate avec son dock est au prix de la Basilisk V3 Pro sans son dock, c’est à dire 189,99 euros (159,99$). Le dock solo est à 89 euros et le bundle est à 199 dollars mais nous n’avons pas le prix en euro…

A gauche la Ultimate et à droite la Basilisk V3 Pro :


Le dock

Pour accompagner la Basilisk V3 Pro, Razer propose un nouveau dock de charge le Mouse Dock Pro. Il est proposé avec un galet à mettre dans sa souris pour activer la recharge sans-fil, mais vous pouvez aussi acheter le galet séparément pour la recharge sans-fil avec n’importe quel chargeur.

 

Qu’apporte donc le dock si on peut juste dépenser 19,99€ pour le galet ?

Et bien, il permet de débloquer le taux de rafraichissement max de la souris. On passe à 4 000 Hz, ce qui la rend encore plus performante (le palier précédent est à 2 000). Le petit dongle USB n’est plus nécessaire aussi.

Pour la recharge, la souris et le dock sont aimantés donc fini les mauvais placements. Il est alimenté par de l’USB Type-C d’ailleurs.

Performances en jeu

Maintenant qu’on a fait le tour du propriétaire, passons à la pratique ! La prise en main est excellente et meilleure que sur la Ultimate grâce à la matière agrippante qu’on retrouve sur la souris. Les doigts trouvent leur place et la configuration pour droitier permet de l’utiliser en palm ou claw. Elle glisse aussi beaucoup mieux malgré son poids plus élevé, ce qui la rend encore plus redoutable.

Ses 11 boutons programmables lui permettent de s’adapter à différents types de jeu. Le bouton sniper qui était une option avant, est maintenant là pour rester et permet d’augmenter votre précision en pleine action. De plus, la mémoire dans la souris permet de stocker 5 profils et un bouton permet de changer à la volée.

Concernant l’autonomie, elle est annoncée à 90 heures (à 1000 Hz) et 100 heures en Bluetooth, après ça dépend du RGB et d’autres paramètres, mais en soit la recharge étant simple, il suffit d’y penser chaque soir et hop. Dans nos tests, on n’a pas spécialement réussi à la fatiguer pour que cela soit un problème en jeu.

Pour ma part, elle est la meilleure souris du constructeur. Sa précision et ses capacités en font une souris aussi efficace en jeu qu’en bureautique.

Razer Firefly V2 Pro : le tapis de souris ultime RGB

Nouveau produit de chez Razer pour améliorer encore plus l’immersion dans les jeux vidéo, c’est le tapis de souris Firefly V2 Pro ! Cela faisait 5 ans que l’équipementier n’avait pas proposé de mise à jour à sur ce produit. Vous retrouverez ci-joint les 2 versions côte-à-côte pour vous faire une idée de ce qu’apporte l’éclairage complet du tapis par rapport à juste l’extérieur. On aura également un port USB afin de ne pas simplement vampiriser le PC. On pourra donc brancher l’adaptateur de sa souris ou un câble de recharge par exemple. A la différence de la version précédente, le câble se détache totalement et c’est de l’USB Type-C vers du A, il est aussi plus épais et moins flexible.

En terme de glisse, le nouveau tapis est plus texturé et donc plus précis, mais les souris glissent bien dessus ! La lumière ne gêne pas non plus à la détection de position. Le tapis est plus grand également et tant mieux ! Il est disponible en noir et blanc pour 109,99€. La version blanche va d’ailleurs mieux diffuser la lumière que la version noire, mais tout dépend de votre setup et de vos envies de RGB.

Conclusion

Razer met à jour ses gammes et la Basilisk V3 Pro nous propose enfin du standard en sans-fil et en USB ! C’est le meilleur choix possible mais à un certain prix… (189,99 euros pour rappel), elle coche toute les cases de la souris gaming par excellence pour droitier. Sans vous faire devenir un PGM pour autant, vous ne pourrez pas l’utiliser comme excuse si vous loupez vos cibles.