Test Navee V40 Pro

Par Hadrien Miche publié le 15 mai 2024 à 12h30.
Tech
8 /10

Notes

  • Design
    9
  • Fonctionnalités
    8
  • Puissance
    7
  • Autonomie
    8

Avantages

  • - Emplacement pour AirTag
  • - Rotation du guidon pour prendre moins de place

Inconvénients

  • - Un peu faiblarde dans les montées
  • - Le démarrage pas instantanée du moteur

Après avoir fabriqué en marque blanche les trottinettes Xiaomi, le constructeur chinois Navee arrive sur le marché français avec des produits avec un bon rapport qualité/prix.

Présentation

La Navee V40 Pro est une trottinette avec structure tubulaire qui mesure dépliée 1140 x 485 x 1165 mm tandis qu’elle fait 1140 x 160 x 505 mm une fois pliée grâce au guidon qui s’aligne dans l’axe. Elle possède 300 W de puissance nominale et 600 W en pic (pentes de 15% max) avec une batterie de 7,65 Ah (275 Wh). Le poids total ne dépasse pas 16 kg pour un prix de 499€.

Au niveau des finitions, le deck antidérapant en caoutchouc possède une largeur de 160 mm qui est confortable sans prendre trop de place. Les poignées possèdent un léger grip également. On regrette l’absence de suspension, mais les pneus gonflables de 10 pouces assurent un petit soutien dans une certaine limite…

L’écran de la Navee V40 Pro fait aussi la différence en ne s’intégrant pas dans le tube et en étant plus grand : 3,5 pouces comme un iPhone 3G. On pourra donc régler son inclinaison. Classique, on retrouvera les informations suivantes : vitesse instantanée et mode de conduite, niveau de charge, les feux actionnés etc… Cependant, comme les autres modèles, il souffre d’une visibilité réduite en plein soleil.

 

On apprécie dans le package de retrouver un anti-vol ainsi qu’un support pour AirTag à placer dans le tube de votre trottinette, une clé Allen et une extension pour gonfler les pneus. Cependant pas de chambre à air fournie en plus…


Application

La Navee V40 Pro se connecte à votre smartphone via l’application Mi Home du constructeur Xiaomi. On va retrouver un tutoriel au lancement pour découvrir comment passer d’un mode à l’autre et activer les phares. L’interface est simple et permet d’accéder aux fonctionnalités les plus classiques sur ce genre de produit. Ainsi, on pourra voir les stats de la session en cours (ou des 7 derniers jours), la possibilité de la verrouiller, activer les feux et changer les modes de vitesse et régler la régénération de la batterie via les freins. La trottinette pourra aussi être mise à jour via l’application.

 

L’application est intuitive et mis à part pour la verrouiller, on y retournera peu souvent. D’ailleurs, vous ne pourrez pas consulter votre historique si vous n’êtes pas connecté à la trottinette.

En route !

On allume la trottinette et c’est parti pour les aventures ! Tout d’abord, il faut savoir que le moteur ne s’active que si vous vous élancez au moins à 6 km/h et que vous n’appuyez pas sur l’accélérateur avant d’atteindre cette vitesse. La Navee V40 Pro est bridée à 25 km/h pour suivre la réglementation française. Cependant, dans les côtes, mon destrier du jour n’a pas été assez punchy et je me suis retrouvé plutôt sur du 18-19 km/h que le 25. Une fois passé cette côte, la trottinette a été très maniable et c’était agréable pour slalomer ou changer de direction.

 

Quelques kilomètres engloutis à pleine vitesse, l’autonomie est descendu rapidement, mais pas de quoi m’inquiéter pour faire le chemin retour.

Autonomie

D’ailleurs parlons du nom de la trottinette : Navee V40 Pro. V40 pour 40 kilomètres théoriques d’autonomie. Au final, on est plus proche des 30km que des 40 annoncées. Le poids du conducteur, les côtes empruntées, la température extérieure et la vitesse sont autant de paramètres qui peuvent jouer sur l’autonomie totale du véhicule.

Cependant, j’ai trouvé son autonomie très correcte pour une trottinette de citadin. Il faudra environ 4h30 pour recharger complétement la batterie via l’adaptateur secteur fourni avec. L’emplacement du connecteur de charge est d’ailleurs bien visible et présent à l’avant du deck.

Conclusion

La Navee V40 Pro, vendue à 499€, a un très bon rapport qualité/prix pour du milieu de gamme. On aurait apprécié un peu plus de puissance dans les côtes, mais pour du plat, elle est très maniable et avec une autonomie modérée.