Clicky

Amazon Prime Day
Jusqu'au 17 juillet minuit !

Les meilleurs casques gamer du moment

Par Nerces,  publié le 25 juin 2018 à 15h56, modifié le 25 juin 2018 à 15h59.
Top du Top
Logitech G Pro
  • Qualité de fabrication et esthétique générale remarquables
  • Deux jeux de coussinets pour un confort maximal
  • Micro-baguette détachable d’excellente facture
  • Restitution audio neutre, homogène et équilibrée
  • Maintient parfait en toutes circonstances
  • Application Logitech bien pratique pour tout régler
Coup de coeur
HyperX Cloud Alpha
  • Conception et finition absolument remarquables
  • Qualité de rendu audio, en toutes circonstances
  • Aucun excès ni dans les basses, ni dans les aigus
  • Excellente captation du microphone
  • Confort remarquable des coussinets
  • Adaptable à toutes les morphologies
Qualité / Prix
Spirit of Gamer Pro-H5
  • Prix plancher particulièrement intéressant
  • Microphone repliable et télécommande de volume
  • Restitution audio correcte, malgré un net manque d’homogénéité

Alors que l’on parle de plus en plus d’immersion dans les jeux vidéo, l’achat d’un casque-micro devient une évidence pour de nombreux joueurs. Ces derniers délaissent donc les kits d’enceintes et profitent d’un périphérique plus compact et plus innovant.

Son surround, technologie 5.1 et caissons de basses constituaient le nec plus ultra de l’audio sur PC, il y a seulement quelques années. Aujourd’hui, les kits d’enceintes sont complètement abandonnés par les joueurs. Chez la majorité des revendeurs informatiques, mais aussi dans les grandes surfaces, on le ressent très bien : les rayonnages d’enceintes ont peu à peu laissé la place aux casques-micro.

Grâce aux nombreux progrès réalisés au niveau des transducteurs, le casque-micro n’a plus à rougir de la comparaison avec les kits d’enceintes. Le rendu audio est largement au niveau des meilleurs satellites. Mieux, le casque-micro permet évidemment de jouer sans déranger son monde, s’avère parfaitement transportable et procure une immersion que les kits d’enceintes sont dans l’incapacité de fournir.

Tous les grands noms du matériel « gamer » sont présents sur ce marché particulièrement concurrentiel. Pour se démarquer, ces constructeurs cherchent à innover tout azimut. C’est ainsi que l’on retrouve des modèles réservés au PC, d’autres compatibles avec la majorité des périphériques (PC, consoles, mobiles), des casques surround 7.1, d’autres simplement stéréo, des produits dits circum-aural (qui englobent l’oreille) ou supra-aural (posés sur les oreilles). Loin d’être exhaustive, notre sélection de cinq modèles vous permet d’y voir un peu plus clair.

Les meilleurs micro-casques gamer PC (Son, connectique, poids)

  1. Corsair HS70 Wireless (7.1, sans-fil, 1x, 330g, 109€)
  2. HyperX Cloud Alpha (stéréo, Jack 3,5mm / 1,3m + 2m, 298g, 99€)
  3. Logitech G233 (stéréo, Jack 3,5mm / 2m, 259g, 69€)
  4. Logitech G Pro (7.1, Jack 3,5mm / 2m, 259g, 99€)
  5. Spirit of Gamer Pro-H5 (stéréo, Jack 3,5mm / 2m, 197g, 17€)

Dans la jungle des casques-micro, il n’est pas évident de faire son marché et, comme nous l’avons expliqué, cette brève sélection n’est qu’un échantillon des excellents modèles que l’on peut trouver en magasin. Beaucoup d’autres produits mériteraient votre attention, mais il faut bien choisir. À ce petit jeu et malgré le prix plancher du Spirit of Gamer Pro-H5 ou le confort du sans-fil du HS70 de Corsair, nous préférons retenir le duo constitué par le HyperX Cloud Alpha et le Logitech G Pro. Ils proposent tout deux d’excellentes qualités acoustiques et un confort remarquable. HyperX se limite à la seule stéréophonie quand Logitech joue la carte du surround 7.1. Tout le monde n’ayant pas besoin de cette fonctionnalité, vous ferez votre choix en conséquence.

  1. Corsair HS70 Wireless (7.1, sans-fil, 1x, 330g, 109€)

    De plus en plus de joueurs optent pour un casque-micro sans-fil afin de ne plus être gênés par le câble lorsqu’ils sont en pleine partie. Corsair répond à ce besoin grandissant en proposant une déclinaison sans-fil de son H50, un casque bon marché de qualité salué par la critique. Le HS70 reprend donc les caractéristiques de son grand frère à commencer par une conception tout en sobriété qui change des standards du matériel pour gamers. Comme souvent chez Corsair, la qualité de finition est remarquable avec des coutures qui inspirent confiance.

    Solide, l’arceau central est également très confortable grâce à l’épais rembourrage dont il dispose. Ce n’est d’ailleurs pas du luxe dans la mesure où le poids du HS70 est important. Petite remarque, au même titre que le Logitech G Pro, le produit est serré : les joueurs habitués à des casques plus « souples » auront besoin d’un petit temps d’adaptation. En revanche, pas grand-chose à redire sur la qualité de restitution audio. Dans l’ensemble, le rendu est aussi dynamique qu’il est équilibré, mais les plus aguerris reprocheront sans doute un léger manque de neutralité avec des médiums sous-représentés. Nous préférons pour notre part insister sur les apports du 7.1, bien maîtrisé, et sur la présence d’un excellent logiciel pour tout configurer.

    Rien à redire sur le micro-baguette que fournit Corsair : il est parfait pour de longues sessions de jeu, mais avant de conclure, nous voulions revenir sur le sans-fil : il fonctionne au moyen d’un dongle USB communiquant sur la bande 2,4 GHz. La batterie permet une autonomie de 10 à 12 heures en fonction du volume sonore et la portée est d’environ 12 mètres. En revanche, nous regrettons que le casque ne puisse fonctionner en filaire. Autre petit regret, la LED de charge n’a que deux indicateurs : en charge (ambré) ou chargé (vert), rien pour souligner que la batterie est faible.

    • Le sans-fil, toujours pratique, et sa portée de 12 mètres
    • Excellente autonomie (10 à 12 heures) et dongle USB très pratique
    • Rendu des basses et des aigus très agréable
    • Spatialisation 7.1 globalement efficace
    • Le Corsair Utility Engine aussi efficace qu’ergonomique
    • Poids relativement important
    • Rendu audio coloré qui pourrait déplaire
    • Pas d’indication LED de batterie faible
    • Ne peut fonctionner sans le dongle USB, en filaire
  2. HyperX Cloud Alpha (stéréo, Jack 3,5mm / 1,3m + 2m, 298g, 99€)

    En son temps, le Hyper Revolver S nous avait déjà passablement impressionnés. Dans un registre sensiblement différent puisqu’il abandonne la spatialisation 7.1, le Cloud Alpha est peut-être encore meilleur. Esthétiquement parlant d’abord, il n’y a pas grand-chose à redire : le casque est élégant et le mélange de rouge et de noir très réussi. La finition n’est pas en reste avec des coutures qui inspirent confiance au niveau de l’arceau central et des coussinets particulièrement confortables pour satisfaire nos oreilles. L’arceau central nous satisfait encore davantage du fait de son écartement maximum qui devrait convenir à l’immense majorité des utilisateurs.

    Comme souvent, HyperX propose un microphone sur baguette que l’on peut donc aisément démonter pour transporter le casque ou simplement si on joue en solo. Côté accessoire, on notera également la présence d’un mini-jack 4 points qui rend le casque compatible avec une large gamme de produits. Ce câble relativement court (1,3m) est parfait pour les consoles ou les mobiles alors qu’une rallonge de 2m avec deux fiches 3 points s’ajoute pour le fonctionnement sur PC. Enfin, et c’est sans doute là le plus intéressant, le Cloud Alpha délivre une qualité de son absolument bluffante. Certes limité au stéréo, il ne s’en laisse pas compter et procure des médiums parfaitement détachés du reste du spectre, des basses puissantes mais jamais excessives et des aigus d’une belle clarté. Seul reproche, le micro a besoin d’un petit boost d’amplification pour être parfaitement exploitable… rien de dramatique donc. Un excellent produit !

    • Conception et finition absolument remarquables
    • Qualité de rendu audio, en toutes circonstances
    • Aucun excès ni dans les basses, ni dans les aigus
    • Excellente captation du microphone
    • Confort remarquable des coussinets
    • Adaptable à toutes les morphologies
    • Seulement en stéréo
    • Nécessité d’amplifier un peu le microphone
    • Manque peut-être d’un petit peu de coffre
  3. Logitech G233 (stéréo, Jack 3,5mm / 2m, 259g, 69€)

    Alors que le prix des périphériques à destination des gamers a tendance à s’envoler, Logitech tente de rester « raisonnable » avec le G233. Il s’agit du Petit Poucet de sa gamme de casques-micro, mais le constructeur suisse précise qu’il n’a en rien négligé la qualité de son produit. De prime abord, on remarque tout de même que Logitech a abandonné le double lot de coussinets qu’il propose sur ses produits plus haut de gamme. Heureusement, le confort de ceux proposés ne souffre aucune critique et nous apprécions la très large amplitude de l’arceau central : ainsi équipé, le G233 s’adapte à toutes les morphologies procurant un grand confort, même lors de longues sessions.

    La musicalité du G233 n’est heureusement pas en reste et on note tout d’abord la grande neutralité du son délivré. Les transducteurs imaginés par Logitech procurent un son très équilibré où les basses ne viennent jamais étouffer le reste. Ces graves sont puissantes et précises tandis que les aigus conservent une étonnante subtilité. Seuls les médiums peuvent paraître un petit peu en retrait donnant parfois l’impression d’un son légèrement voilé, mais rien de bien gênant. Nous sommes surtout impressionnés par l’excellente dynamique d’ensemble. Par ailleurs, la captation du micro-baguette est remarquable et Logitech a le bon goût d’offrir un autre micro pour la fonction main-libre. Ce qui nous amène à un dernier commentaire sur les accessoires livrés par Logitech qui, grâce à un second câble, autorise le branchement sur la majorité des appareils actuels, PC bien sûr, mais aussi consoles et mobiles.

    • Restitution audio convaincante, malgré quelques faiblesses
    • Tout ce qu’il faut pour connecter n’importe quel appareil
    • Un câble de bonne longueur (2 mètres)
    • Confort d’utilisation très agréable
    • Qualité de la captation du microphone
    • Rendu sonore qui pêche un peu sur les médiums
    • Isolation phonique un petit peu en retrait
    • Pas de logiciel Logitech contrairement au reste de la gamme
  4. Logitech G Pro (7.1, Jack 3,5mm / 2m, 259g, 99€)

    Après le G233, voici en quelque sorte le grand frère, le G Pro, casque résolument haut de gamme que Logitech destine à sa ligne de produits pour joueurs professionnels. En toute logique, les amateurs ayant déboursé la centaine d’euros demandés par le fabricant suisse peuvent compter sur un certain nombre d’accessoires : deux paires de coussinets, un micro-baguette, un séparateur double mini-jack 3 points. En toute logique également, le G Pro dispose d’une finition remarquable, gage de confort et de longévité même en utilisation intensive. On regrette tout de même que pour un casque orienté pro-gamers, Logitech n’ait pas pensé à la housse de transport et au repli des oreillettes vers l’intérieur du casque.

    Rien à redire en revanche sur la qualité audio. Le G Pro est très proche des autres modèles haut de gamme du constructeur qu’il s’agisse du G433 ou du G533. On dispose donc d’un son remarquablement équilibré et on note d’entrée que les basses sont un peu plus percutantes que sur le G433, mais sans exagération. Il n’est d’ailleurs jamais question d’étouffer médiums et aigus qui ont toute leur place. La neutralité générale de la restitution est très agréable, mais il est bon de noter que la présence du logiciel Logitech permet – aisément – de venir changer tout cela afin de donner au son une couleur davantage à votre goût. Le logiciel permet également d’adapter la spatialisation à ses préférences : le 7.1 ici proposé est assez agréable, mais notez qu’il vient sensiblement déséquilibrer la restitution. Sur le plan purement qualitatif, nous gardons une préférence pour la stricte stéréo. Enfin, terminons par un commentaire sur l’excellent micro qui accompagne la bête : la captation est proche de la perfection, mais nous aurions aimé que la baguette puisse être redimensionnée. Cela n’entache évidemment pas le remarquable bilan de ce G Pro.

    • Qualité de fabrication et esthétique générale remarquables
    • Deux jeux de coussinets pour un confort maximal
    • Micro-baguette détachable d’excellente facture
    • Restitution audio neutre, homogène et équilibrée
    • Maintient parfait en toutes circonstances
    • Application Logitech bien pratique pour tout régler
    • Arceau relativement « puissant », cela peut déplaire
    • Micro-baguette non-réglable en profondeur
    • Spatialisation 7.1 qui dénature légèrement le son
  5. Spirit of Gamer Pro-H5 (stéréo, Jack 3,5mm / 2m, 197g, 17€)

    À côté des modèles proposés à des tarifs à la limite de l’indécence, nous cherchions un produit vraiment peu cher que toutes les bourses puissent s’offrir. Nous avons finalement opté pour le Spirit of Gamer Pro-H5 qui ne rivalise évidemment pas avec les autres casques de sélection en termes qualitatifs. En revanche, proposé à moins de 20 euros et souvent même moins de 15 euros, il dispose d’un avantage indiscutable sur tous ses concurrents. À ce tarif, il faut évidemment faire des concessions sur les accessoires par exemple. Ainsi, le Pro-H5 ne dispose d’aucun coussinet en supplément, il n’y a pas non plus de housse de transport et un seul câble est fourni afin de le connecté – en jack 3.5 mm – sur PC notamment.

    Autre concession effectuée par Spirit of Gamer, le Pro-H5 ne dispose d’aucun gadget permettant d’en améliorer le confort. Le fait est que les mousses présentes autour des transducteurs ne sont pas les plus confortables du fait d’une « dureté » excessive. Cela ne pose aucun problème sur des sessions d’une à deux heures de jeu, mais au-delà, les oreilles chauffent nettement. Soulignons également l’impression de fragilité de l’arceau central : à voir sur la durée. En revanche, nous sommes très heureux de retrouver un microphone repliable et une petite télécommande bien pratique. De plus, les transducteurs de 40mm s’acquittent très honorablement de leur tâche. Bien sûr, nous ne sommes pas au niveau des modèles précédemment cités dans cet article, mais pour à peine 15 euros, le Pro-H5 permet de sonoriser très convenablement vos jeux… et cela vaut bien quelques sacrifices.

    • Prix plancher particulièrement intéressant
    • Microphone repliable et télécommande de volume
    • Restitution audio correcte, malgré un net manque d’homogénéité
    • Microphone nettement en retrait, amplification indispensable
    • Arceau central qui paraît un peu fragile
    • Confort sommaire, attention aux longues sessions de jeu (+ de 3 heures)

Contenu sponsorisé