Clicky

Les meilleurs appareils photo compacts

Par Nerces,  publié le 4 mai 2018 à 14h04, modifié le 4 mai 2018 à 14h41.
Top du Top
Panasonic Lumix TZ200
  • Un capteur 1" et un zoom 15x
  • Écran tactile multitouch pratique
  • Viseur électronique précis (2,3 Mpoints)
  • Mise au point très rapide
  • Vidéo 4K avec mode 100 Mbits/s
  • Compatible Wi-Fi et Bluetooth
Coup de coeur
Olympus Tough TG-5
  • Antichoc, étanche, résiste au froid et à l’écrasement
  • Interface pratique malgré l’aspect massif
  • Multiples accessoires, notamment pour la plongée sous-marine
  • Mode vidéo 4K
  • Compatible Wi-Fi et présence d’un module GPS
Qualité / Prix
Sony DSC-HX90V
  • Modèle compact aux réglages bien pensés
  • Écran orientable vers le haut (charnière)
  • Objectif lumineux et précis
  • Zoom 30x et stabilisation sur cinq axes
  • Compatible NFC, Wi-Fi et module GPS (optionnel)

Concurrencés par les smartphones, les appareils photo compacts ont des atouts à faire valoir. Antichocs, à gros zoom ou destinés aux plus jeunes, ils peuvent même renouer avec les bons vieux « Polaroid » de notre enfance. Notre sélection pour choisir sans se tromper.

Les grandes vacances ne sont plus qu’à quelques semaines de nous et si vous avez sans doute déjà pensé à votre smartphone pour immortaliser votre séjour à l’autre bout du monde, nous vous proposons de réfléchir à l’idée de vous prendre un appareil photo compact. En effet, malgré leurs récents progrès côté prises de vue, les smartphones ont encore du mal à concurrencer ces modèles réduits tout entier conçu pour la photographie.
Si vous décidez de partir avec votre petite famille, il est impensable de confier votre iPhone X flambant neuf à la petite dernière… alors qu’un Nikon Coolpix W100 serait le compagnon idéal. Pour les plus casse-cous, nous retenons le produit résolument antichoc d’Olympus : le Tough TG-5 est pour ainsi dire indestructible. De son côté, le Fujifilm Instax Square SQ10 accompagnera avec bonheur ceux qui souhaitent un tirage « papier » instantané de très belle facture.
Enfin, nous retenons deux modèles plus classiques, mais aussi plus polyvalents. Le Sony DSC-HX90V est, depuis plusieurs années déjà, une référence. Son zoom 30x autorise des vues rapprochées que votre smartphone ne peut que rêver. Le Panasonic Lumix TZ200 est en quelque sorte la version haut de gamme du produit Sony. Nettement plus coûteux, il justifie ce tarif élevé par la présence d’un capteur 1″, garant de résultats photographiques sans comparaison.

Les meilleurs appareils photo compacts (capteur, zoom, poids, prix)

  1. Fujifilm Instax Square SQ10 (3 Mpx, 1x, 450g, 290€)
  2. Nikon Coolpix W100 (13,2 Mpx, 1/2,3", 3x, 177g, 140€)
  3. Olympus Tough TG-5 (12 Mpx, 1/2,3", 4x, 250g, 470€)
  4. Panasonic Lumix TZ200 (20,1 Mpx, 1", 15x, 340g, 800€)
  5. Sony DSC-HX90V (18,2 Mpx, 1/2,3", 30x, 245g, 380€)
  1. Fujifilm Instax Square SQ10 (3 Mpx, 1x, 450g, 290€)

    Imposant avec ses 450 grammes sur la balance, le Fujifilm Instax Square SQ10 justifie pleinement cet embonpoint et son relatif encombrement. Il ne s’agit effectivement pas d’un appareil photo comme un autre puisqu’il remet au goût du jour la caractéristique principale des vieux « Polaroid » : l’impression des clichés immédiatement après la prise de vue. Le SQ10 intègre effectivement une mini-imprimante afin de sortir des tirages d’excellentes qualité sur papier glacé. Un tel fonctionnement implique de consommables un peu particulier : des packs de 10 vues qui permettent donc 10 tirages avec un coût de revient d’environ 1€ la photo.

    Cette fonctionnalité d’un « autre temps » est évidemment l’atout charme d’un Instax Square SQ10 qui dispose par ailleurs d’un vrai côté numérique. Il permet ainsi le stockage de 50 clichés dans sa mémoire afin de n’imprimer que les prises les plus intéressantes. Il dispose aussi d’un écran LCD de 3″ doté d’une définition de 460 000 points, mais nous regrettons qu’il ne soit pas tactile. Regret également quant à la définition des images – limitée à 1920×1920 pixels – et à la sensibilité qui plafonne à 1600 ISO. Rien de rédhibitoire cependant quand on pense à l’objectif de cet appareil tout particulièrement destiné aux anniversaires et autres fêtes du genre.

    • Imprimer ses images quelques secondes après la prise de vue
    • Une qualité d’image très correcte
    • Emplacement pour carte microSD
    • Un appareil aux dimensions contenues
    • L’écran n’est pas tactile / pas de viseur
    • Poids relativement important
    • Coût relativement élevé du papier (environ 1€ la photo)
  2. Nikon Coolpix W100 (13,2 Mpx, 1/2,3", 3x, 177g, 140€)

    Disponible en blanc, en bleu, en rose ou en jaune, le Coolpix W100 est un produit calibré qui constitue le parfait exemple de ce que peut être un appareil photo dit « familial ». Certes, la fiche technique n’impressionnera pas grand monde avec des limitations évidentes en termes de sensibilité (1600 ISO), de zoom optique (3x) ou de définition d’écran (230 000 points). L’intérêt est ailleurs. En effet, le Coolpix W100 est capable d’encaisser tous les coups durs du quotidien. Sa coque – entièrement en plastique – est partiellement antichoc et le compact peut ainsi résister à des chutes de 1,8 mètre.

    Dans le même ordre d’idée, il est capable de surmonter des températures jusqu’à -10°C et se montre étanche bien au-delà de ce que proposent les smartphones. Bien sûr quelques gouttes ne lui font pas peur, mais il peut même être immergé jusqu’à 10 mètres… tout en continuant à filmer / prendre des photos ! Cette résistance à (presque) toutes les épreuves de la vie en font le partenaire idéal des vacances en famille. Aucun parent n’aura peur de le confier à ses enfants, et ce, même s’ils n’ont pas cinq ans. L’interface utilisateur est d’ailleurs un modèle du genre avec des menus très clairs que les plus petits maîtriseront sans problème.

    • Antichoc, étanche et résistant à la poussière
    • Quelques effets amusants à appliquer sur les photos
    • Compatible Bluetooth et Wi-Fi
    • Très simple d’utilisation
    • Une qualité d’image correcte sans plus
    • Mode vidéo limité quoique 1080p
    • Bien trop long à l’allumage (mieux par la suite)
    • Tout se fait en automatique
  3. Olympus Tough TG-5 (12 Mpx, 1/2,3", 4x, 250g, 470€)

    Les principales qualités du Nikon Coolpix W100 se retrouvent sur le Tough TG-5 qu’Olympus – son constructeur – destine à un public de photographes autrement plus exigeant. Le TG-5 vient succéder au TG-4 et en conserve le boîtier trapu qui souligne la robustesse du produit. Olympus explique que son appareil est capable de résister à des chutes jusqu’à une hauteur de 2,1 mètres ! Il est aussi parfaitement étanche et s’il ne craint évidemment pas la pluie, il peut surtout être immergé jusqu’à 15 mètres… parfaitement fonctionnel !

    Le boîtier du Tough TG-5 lui confère également une résistance au froid puisqu’il peut être utilisé à des températures allant jusqu’à -10°C. Histoire de compléter ce tableau « tout risque », Olympus insiste sur la conception de sa structure de protection qui lui confère une résistance à l’écrasement jusqu’à 100 kg ! Cette solidité à (presque) toute épreuve n’est toutefois pas la seule qualité du TG-5 qui reste un vrai appareil photo compétent dans les prises de vue. La sensibilité est parfaitement exploitable jusqu’à 1600 ISO, l’ouverture à f/2-4.9 reste correcte et on apprécie qu’il soit possible de sauvegarder au format RAW + JPG. Enfin, un véritable mode 4K vient compléter l’offre vidéo d’un produit tout-terrain, capable de très belles choses.

    • Antichoc, étanche, résiste au froid et à l’écrasement
    • Interface pratique malgré l’aspect massif
    • Multiples accessoires, notamment pour la plongée sous-marine
    • Mode vidéo 4K
    • Compatible Wi-Fi et présence d’un module GPS
    • Pas de mode réellement manuel
    • Écran doté d’une faible définition d’image
    • Pas de viseur électronique
  4. Panasonic Lumix TZ200 (20,1 Mpx, 1", 15x, 340g, 800€)

    Le Lumix TZ100 est un produit qui a marqué son époque et avec le TZ200, Panasonic lui offre un successeur digne de ce nom. Sans surprise ce Lumix nouveau conserve les principales qualités de son illustre aïeul avec une stabilisation sur cinq axes et un excellent capteur 1″ comme on en voit rarement sur des compacts. Ce capteur est la clé de voûte de l’offre Panasonic en ce sens qu’il permet d’obtenir une qualité d’image sans équivalent pour un produit de ce gabarit. Sa propension à capter la lumière permet d’utiliser sans difficulté des sensibilités jusqu’à 3200 ISO, voire dans certaines conditions à 6400 ISO.

    Le Lumix TZ200 reprend donc l’excellente base de son grand frère pour y apporter de menus ajustements. Ainsi, Panasonic répond à une demande insistante de la part des utilisateurs en troquant le zoom 10x 25-250 mm pour un 15x 24-360 mm. Ce changement est un vrai progrès qui offre une polyvalence bienvenue au TZ200, même si cela s’accompagne d’un manque de luminosité, notamment en bout de zoom. Nous profitons également d’un nouveau viseur électronique doté d’une définition deux fois supérieure (2,3 Mpoints). Enfin, l’offre vidéo est exemplaire (4K UHD, autofocus) et une application mobile très complète permettant des prises de vue à distance et des opérations de téléchargement des clichés.

    • Un capteur 1" et un zoom 15x
    • Écran tactile multitouch pratique
    • Viseur électronique précis (2,3 Mpoints)
    • Mise au point très rapide
    • Vidéo 4K avec mode 100 Mbits/s
    • Compatible Wi-Fi et Bluetooth
    • L’écran n’est pas orientable
    • Manque de luminosité du zoom 15x (f/3.3-6.4)
  5. Sony DSC-HX90V (18,2 Mpx, 1/2,3", 30x, 245g, 380€)

    Alors que les fabricants ont parfois tendance à renouveler artificiellement leurs gammes, Sony va à contre-courant. En effet, son DSC-HX90V est un produit que l’on trouve sur le marché depuis plus de trois ans et qui ne semble pas devoir être remisé au placard. Reconnaissons que son compact n’a pas pris une ride depuis sa sortie et qu’il représente aujourd’hui encore une référence sur son segment de marché. Deux versions sont d’ailleurs disponibles – avec ou sans le « V » – selon vous vous soyez tentés par le module GPS.

    Le DSC-HX90V constitue l’un des premiers compacts à très gros zoom puisqu’il va jusqu’à 30x alors que l’appareil accuse moins de 250 grammes sur la balance. Un zoom qui peine parfois à trouver suffisamment de lumière, mais qui octroie au DSC-HX90V une polyvalence assez remarquable d’autant que Sony n’a pas sacrifié grand-chose pour parvenir un tel résultat. Ainsi, un viseur électronique (OLED) est de la partie et l’écran arrière (921 000 points) est monté sur charnière. Enfin, la stabilisation sur cinq axes, la possibilité de filmer en Full HD 25p / 50p, le bruit contenu et l’excellente réactivité d’ensemble complètent un remarquable tableau. Voilà un produit qui n’est pas près de se démoder.

    • Modèle compact aux réglages bien pensés
    • Écran orientable vers le haut (charnière)
    • Objectif lumineux et précis
    • Zoom 30x et stabilisation sur cinq axes
    • Compatible NFC, Wi-Fi et module GPS (optionnel)
    • Viseur pas très pratique pour les gauchers
    • Pas de mode 4K ou ultra-rapide en vidéo
    • Écran non tactile

Newsletter Begeek


Recevez le meilleur de Begeek sélectionné par la rédaction.


Recevez chaque jour notre sélection de bons plans !