Clicky



Bons Plans

Zenbook 3 : quand Asus concurrence Apple

Publié le

Asus s'attaque directement à Apple en présentant son Zenbook 3, un ultra-book venu faire de la concurrence à la série récemment rafraîchie des Macbook.

Lors du COMPUTEX 2016 ou Taipei International Information Technology Show, le salon informatique et high-tech qui se tient à Taipei jusqu’au 4 juin, Asus a dévoilé une nouvelle version de sa gamme des Zenbook. Alors qu’Apple revoyait il y a quelques semaines sa copie de la très récente gamme des MacBook, Asus part lui aussi à l’attaque du secteur des ultra-book, de façon plus agressive cette fois.

Plus solide, plus léger, plus fin

Plus fin et plus léger que le MacBook d’Apple, le Zenbook 3 mesure à peine 11,9 mm d’épaisseur et ne pèse que 910 grammes, contre 13,1 mm d’épaisseur et 920 grammes pour l’ordinateur de la marque à la pomme. Asus annonce avoir utilisé des matériaux solides et plus légers qu’à l’accoutumée, un alliage à base d’aluminium issu de l’aéronautique, pour donner corps à son ordinateur. On peut penser que toute cette vantardise technique n’est qu’un gimmick de plus de la part du fabricant, cependant la perte de 270 grammes comparée à la génération précédente des Zenbook semble soutenir cet argument.

Sous ce corps d’aluminium, on trouve un processeur Intel Core i7 bi-cœur ainsi que 16 Go de RAM, dans la version la plus haut de gamme de l’appareil. À la différence des MacBook, Asus n’a pas choisi de développer une machine fan-less, sans ventilateur, et l’on en trouve ainsi un embarqué pour refroidir le CPU, de 3 mm seulement cependant — ce qui reste un exploit technique également.

Dépasser le MacBook

En proposant un SSD PCIe de 1 To, Asus joue encore à dépasser la configuration du MacBook, qui dans sa version la plus haut de gamme ne propose qu’un SSS PCIe de 512 Go. Tout comme Apple cependant, Asus ne peut fournir une carte graphique tout en faisant profiter ses consommateurs d’un ordinateur aussi fin. Il faudra ainsi se contenter de la puce intégrée. Côté connectique, le Zenbook 3 n’offre, comme Apple, qu’un seul port USB-C, mais celui-ci fera également office de port Thunderbolt 3, ce qui assurera des vitesses de transfert allant jusqu’à 10 Gb/s.

L’écran affiche une diagonale de 12,5 pouces, protégé par une plaque Gorilla Glass 4. Le trackpad est lui équipé d’un lecteur d’empreinte, ce qui apparaît comme la solution idéale à une époque où il nous est nécessaire de retenir des dizaines de mots de passe différents. L’autonomie annoncée par Asus atteint les 9h, avec une batterie à recharge rapide (60 % en 50 minutes). Les prix s’étalent entre $1000 et $2000 en fonction des options de configuration choisies.

Un positionnement en forme de défi

Avec un ultra-book au look similaire à la gamme des MacBook, mais aux performances qui promettent d’être supérieures et à des prix plus accessibles (le prix de départ du MacBook étant de 1449 €), Asus attaque Apple de front. Sans parler du système d’exploitation, OSX étant un excellent système optimisé pour les machines Apple, Asus pourrait bien reprendre des parts de marché à la firme de Cupertino, et montrer surtout à l’ensemble de l’industrie informatique qu’Apple n’est pas intouchable.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform