Clicky



Bons Plans

WebAssembly : les géants du net s’associent pour booster le web

Publié le

Google, Mozilla, Apple et Microsoft se sont rassemblés autour d'un projet baptisé WebAssembly, une alternative à JavaScript qui permettra d'améliorer globalement les performances du web.

Les principaux acteurs du web ont tous développé des solutions alternatives pour améliorer les performances du JavaScript. Aujourd’hui, Mozilla, Apple, Microsoft et Google se sont lancés dans un projet commun baptisé WebAssembly. Le but : créer un bytecode qui permettrait d’accélérer drastiquement le chargement des pages web.

WebAssembly : une alternative au JavaScript plus performante

Les ingénieurs de chez Mozilla, Apple, Microsoft et Google, en coopération avec le créateur du JavaScript Brendn Eich, vont travailler main dans la main afin de développer ce qui pourrait bien être le futur du web, une alternative au JavaScript, un bytecode. L’avantage de ce type de code est qu’il se comporte comme un logiciel et que le navigateur pourra le traiter beaucoup plus rapidement. Ce type de technologie serait très intéressant pour les terminaux mobiles dont les ressources sont limitées, par exemple.

En outre le code de WebAssembly, un code de type binaire, serait plus léger que du JavaScript (asm.js) et sa décompression serait jusqu’à 20 fois plus rapide. Par conséquent, cela permettrait au navigateur de charger les pages web plus rapidement sans que les ressources des terminaux ne se voient affectées.

JavaScript ne disparaîtra pas

Avec WebAssembly, il n’est pas question de remplacer JavaScript mais de venir le compléter et l’améliorer. Même si son optimisation n’est pas exemplaire, le JavaScript est supporté par tous les systèmes, ARM et x86. En outre il est compatible avec tous les navigateurs existants et est très populaire. De plus, les codes JavaScript étant exécutés au sein du navigateur, il y a peu de chance que le système soit affecté en cas de faille. C’est pourquoi il est important que JavaScript continue d’exister.

Le projet WebAssembly n’en est pour l’heure qu’à ses prémices mais son développement devrait avancer assez rapidement au vu des équipes qui travaillent dessus.

Source : 01net
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform