Clicky



Bons Plans

Google Car : un crash entre deux voitures autonomes évité de peu

Publié le | Modifié le

Google a fait rouler ses Google Car cette semaine sur les routes de Californie. Et c'est un crash qui a été évité de justesse avec une voiture autonome de son concurrent Delphi.

Google a lancé un test grandeur nature en lâchant ses Google Car dans les rues de la Silicon Valley à Mountain View. Après avoir testé la conduite sans chauffeur sur des modèles de Lexus, Google lance ses propres véhicules, mais pas question de les laisser sans surveillance, un chauffeur sera à bord au cas où.

Des Google Car dans les rues de Californie

Depuis cette semaine les Google Car sillonnent la Californie et plus précisément les rues de la Silicon Valley à Mountain View où est installé le siège du géant américain. Jusqu’ici, pour tester la conduite sans chauffeur, Google avait utilisé un modèle de la marque Nexus. Cette fois-ci c’est le modèle de véhicule électrique conçu par ses soins et fabriqué par Roush Industries qui est testé.

Ce petit véhicule peut embarquer 2 personnes et ressemble à une Smart. Le géant du web a reçu l’accord des autorités californiennes, toutefois, la vitesse des Google Car est limitée à 40 Km/h et un chauffeur est présent dans les voitures qui sont équipées d’un volant et de pédales au cas où celui-ci devrait intervenir pour éviter une quelconque collision.

Une collision évitée de justesse

De collision justement il en était question il y a quelques jours. Une voiture autonome de Google, un modèle Lexus RX400h a bien failli emboutir une Audi Q5, un véhicule sans chauffeur de la compagnie concurrente Delphi. “Le véhicule de Delphi s’apprêtait à changer de file lorsqu’un prototype de Google força le passage, obligeant l’Audi à stopper sa manœuvre”, a expliqué le directeur du projet voitures autonomes chez Delphi, John Absmeier, qui se trouvait justement à bord de son véhicule.

Bien que ce soit la première fois que des voitures autonomes sont impliquées dans un tel incident, les voitures de Google ont déjà été victimes de petits accrochages sans grande conséquence avec des voitures de particuliers dont la faute était à imputer au chauffeur humain.

Source : 01net
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform