Clicky



Bons Plans

Test Samsung Galaxy A5 (2016)

Samsung a dévoilé il y a quelques jours sa nouvelle gamme A. Nous avons eu le A5 en test et nous vous livrons notre avis sur ce smartphone très intéressant.

Test Samsung Galaxy A5 (2016)

Note

  • Interface
    8
  • Performances
    7
  • Appareil photo
    8
  • Autonomie
    8

Avantages

- Appareil photo au top
- Pas de bloatware à profusion

Inconvénients

- Les bords de l'écran trop sensibles

Présentation

La gamme Galaxy A a été présentée il y a quelques semaines, Samsung renouvelle ainsi son milieu de gamme qui avait bien plu l’année dernière. Cette année, le constructeur sud-coréen a pris en compte les critiques et réintègre un emplacement pour la microSD tout en gardant le design de son Galaxy S6.

a5

Au niveau des caractéristiques, on retrouve un écran de 5,2 pouces Full HD Super AMOLED, un processeur Snapdragon 815, 16 Go de mémoire interne (avec un port microSD), 2 Go de mémoire vive, un capteur photo de 13 MP à l’arrière et 5 à l’avant et il a un capteur biométrique. Enfin, il tourne sous Android 5.1.1 Lollipop avec la surcouche Touchwiz. Pour les dimensions, il fait 144,8 x 71 x 7,3 mm pour un poids de 155 g et il est protégé par du Corning Gorilla Glass 4 à l’avant et à l’arrière.

DSC_0552

Interface

DSC_0553

DSC_0554 Alors oui Samsung utilise toujours Touchwiz, toujours Android 5.1.1 Lollipop, mais franchement cela tourne très bien et je n’ai pas eu à me plaindre de la surcouche. L’agréable surprise ce fut de découvrir qu’au niveau des bloatwares (ces logiciels installés par défaut dont on a pas forcément envie), on est passé de 59 sur un Galaxy S6 à 40 sur le A5. Si on retire les applications de base, on tombe à juste les applications de Microsoft (Skype et la suite Office). Merci Samsung !

DSC_0556

DSC_0555En naviguant sur le web (et sur des apps comme 9Gag), il s’est avéré que le smartphone est tellement borderless que parfois mon éminence thénar (le muscle sous le pouce) arrivait à faire défiler l’écran. C’est surprenant au début et cela force à changer la prise en main du smartphone quitte à devoir moins le tenir.

DSC_0557

DSC_0563

Performances

Le Samsung Galaxy A5 utilise un processeur Snapdragon 615 avec 2 Go de mémoire vive. Certes, c’est « vieux » (2014), mais c’est largement suffisant pour faire tout ce qu’il faut sur le web et les réseaux sociaux ainsi que faire tourner des jeux vidéo bien évidemment.

DSC_0560

Ainsi, j’ai pu faire « The Room Three » sans aucun ralentissement et d’autres petits jeux moins gourmands. Cela dit, c’est vrai que Samsung aurait pu mettre un processeur plus récent (ou plus de RAM) sans forcément que cela augmente le coût du smartphone.

DSC_0558

Appareil photo

C’est une des fonctions premières lorsque j’utilise un smartphone : l’appareil photo. Pour moi, un smartphone incapable de faire de belles photos c’est éliminatoire. Le Samsung Galaxy A5 a beau n’avoir « que » 13 MP et être un « milieu de gamme », il s’en sort extraordinairement bien.

Autonomie

Enfin pour terminer, parlons autonomie. Le Samsung Galaxy A5 s’en sort très bien là aussi. On tient longtemps et on peut même activer le mode d’économie d’énergie qui va grappiller quelques heures en plus. Mes journées remplies (Spotify, consultation des RS, jeux vidéo) ne me tuent pas le téléphone avant tard dans la nuit.

DSC_0609

Un très bon point pour Samsung qui en utilisant un écran moins énergivore, un processeur moins puissant arrive à dépasser la journée en autonomie.

DSC_0610

Conclusion

Le Samsung Galaxy A5 2016 a tout pour plaire : le « design » (ou presque) du S6, des performances au top, un appareil photo génial. Cependant, je trouve qu’il arrive un peu tard sur le marché avec l’annonce prochaine du Galaxy S7. C’est sûr, les deux mobiles ne jouent pas dans la même catégorie, mais la décote du S6 fait que le A5 aussi bon soit-il, ne rivalise pas totalement avec un S6 classique. Pour autant, il saura ravir les personnes qui ne veulent pas tout du package du S6 (cardiofréquencemètre et émetteur infrarouge par exemple).

DSC_0614

Note

  • Interface
    8
  • Performances
    7
  • Appareil photo
    8
  • Autonomie
    8

Avantages

- Appareil photo au top
- Pas de bloatware à profusion

Inconvénients

- Les bords de l'écran trop sensibles
Test produits
Longform