Clicky



Bons Plans

Test Huawei P9

Huawei, le constructeur chinois qui monte d'année en année, vient de sortir son nouveau smartphone : le Huawei P9. Petite nouveauté intéressante, il est équipé d'un double capteur photo réalisé en partenariat avec Leica. Que vaut-il ?

Test Huawei P9

Note

  • Ecran
    7
  • Processeur
    9
  • Autonomie
    7
  • Photo
    8

Avantages

- Design
- Double capteur photo (pour les artistes)
- Prix : 549 €

Inconvénients

- Autonomie
- Options photo pas toujours simples et accessibles

Présentation

Huawei a dévoilé lors d’un événement à Londres son nouveau smartphone porte-étendard, le P9. Fruit de la nouvelle collaboration entre le constructeur chinois et du fabricant allemand d’appareils photo Leica, le Huawei P9 intègre un double-capteur photo et un traitement logiciel avec des puces dédiées. Huawei continue sur sa montée de gamme et intègre les dernières technologies comme un port USB Type-C, un autofocus laser et un capteur biométrique de nouvelle génération.

On retrouve donc un écran IPS de 5,2 pouces Full-HD avec du Corning Gorilla Glass 4, le processeur maison est le Kirin 955 cadencé à 2,5 GHz, 3 Go de mémoire vive (pour la version française) avec 32 Go de mémoire de stockage. Pour la partie photo, il est question de 2 capteurs de 12 MP, l’un RGB et l’autre monochrome, qui fonctionnent de paire pour réaliser des clichés avec des meilleurs contrastes. La caméra avant est de 8 MP et Huawei supprime le flash de devant pour le remplacer par un flash via l’écran. Le P9 tourne sous Android 6.0 Marshmallow avec EMUI 4.1 en surcouche.

Le smartphone est disponible à 549 euros tandis que la version P9 Plus (non testée ici) sera vendue à 699 euros.

p9-15

Ecran

p9-14

Huawei nous parle ici d’un smartphone premium, mais malheureusement ne va pas jusqu’au bout. Le constructeur chinois reste sur une dalle Full HD (IPS) avec du Gorilla Glass 2.5D pour le protéger. Son bezel est très faible, ce qui permet d’avoir un appareil pas trop gros et qui tient en main. Sur notre modèle de test, nous avons eu des soucis de colorimétrie, qui se règlent dans l’interface dédiée. Mis à part ce problème, l’écran est très beau.

Processeur

Equipé d’un Kirin 955 avec 4 coeurs cadencés à 2,5 GHz et 4 à 1,8 GHz, le smartphone est capable de faire tourner les derniers jeux du moment sans broncher. L’interface profite ici d’un sentiment de fluidité lors de la navigation.

p9-17

Autonomie

Le Huawei P9 propose la charge rapide et un port USB Type-C. La batterie fait 3000 mAh, ce qui le classe dans la moyenne. Grâce aux optimisations, on peut gérer les applications qui tournent en arrière-plan et gagner aussi quelques dizaines de minutes d’autonomie. Sur une journée classique, on peut arriver facilement avec 40 % d’autonomie restante vers 19 heures. Cependant, si on joue un peu trop, on peut descendre rapidement et avec un port pas encore démocratisé, il faudra garder son câble sur soi…

p9-13

Photo

Largement détaillée lors de la conférence, la partie photo profite d’un traitement inédit. En plus des puces dédiées au traitement, Leica a apporté son expertise et sa touche dans le smartphone de Huawei. Ainsi, on va retrouver la police d’écriture de l’allemand, le bruit de l’obturateur Leica, et un mode Pro qui n’est accessible qu’en format portrait…

p9-12

Dans le traitement, les deux capteurs fonctionnent ensemble pour prendre les photos et ainsi dégager un peu plus de contraste. On peut cependant passer en monochrome uniquement et le résultat rendra n’importe quel cliché fantastique. Autre fonction, la possibilité de faire un « flou artistique » (ou bokeh), cette option est uniquement disponible en mode automatique. Cependant, le traitement logiciel n’est pas des plus parfaits et les résultats sont parfois aberrants… Après, on retrouve les options déjà disponibles sur le Mate S ou le Mate 8 avec le lightpainting, le redressement de documents, time-lapse etc.

cof

mon

cof

edf

mon

edf

Les clichés pris ont tendance à avoir des couleurs sublimées. C’est sympa, mais le rendu ne reflète pas la réalité. En basse luminosité, le smartphone ne fait pas des miracles, mais reste dans la moyenne haute. Pourtant Huawei nous annonçait faire mieux que le S7…

Le logiciel de retouches intégré est disponible depuis longtemps sur EMUI et il s’améliore de version en version. Il permettra de faire des retouches légères sans installer d’applications tierces.

Conclusion

p9-19

Si le Huawei P9 ne fait pas mieux qu’un Samsung Galaxy S7, il est cependant moins cher, proposé à 549 euros, et tient aussi bien. Huawei délivre ici un smartphone de très bonne qualité et avec une interface simple mais efficace ! Pour les amoureux de la photo, il saura peut-être vous ravir avec ses nombreuses options et ses options de retouches. Cependant, attention à la batterie qui peut parfois descendre un peu trop.

p9-18

Note

  • Ecran
    7
  • Processeur
    9
  • Autonomie
    7
  • Photo
    8

Avantages

- Design
- Double capteur photo (pour les artistes)
- Prix : 549 €

Inconvénients

- Autonomie
- Options photo pas toujours simples et accessibles
Test produits
Longform