Clicky



Bons Plans

Rocket League : une suite n’est pas dans les plans de Psyonix

Publié le | Modifié le
Rocket League

Le studio indépendant Psyonix préfère se concentrer pendant encore quelques années sur des nouveaux contenus pour Rocket League que développer une suite qui pourrait diviser les joueurs alors que le but est de les réunir via le multi-plateforme.

Connu pour être un savant mélange de jeu de voiture et de jeu de football, Rocket League ne cesse d’année en année de convaincre les joueurs. Si sa communauté était encore évaluée à 25 millions de joueurs en janvier dernier, Psyonix a récemment délivré les nouveaux chiffres et on parle désormais de 29 millions de joueurs et plus de 10,5 millions de copies vendues (version dématérialisée et physique).

Depuis l’existence de Rocket League, un mode en version hockey sur glace et un mode basket-ball ont été ajoutés afin de diversifier les envies des joueurs et redonner de l’impact et de la dynamique aux ventes du titre du studio Psyonix notamment lors du lancement d’une version physique en édition collector avec la présence de l’ensemble des DLC disponibles à ce jour.

Rocket League : une suite n’est pas prévue

Dans une interview, Jeremy Dunham, le vice président du studio, a laissé entendre qu’une suite pour Rocket League serait bien évidemment un vrai plus financièrement parlant mais que cela s’avérait être quelque chose de contre-productif : “Pourquoi nous voudrions rassembler cette immense communauté que nous avons construite, et qui continue de grandir, et leur dire ‘ce à quoi vous jouer sera sans importance dans 12 mois, mais nous voulons que vous arrêtiez de jouer, que vous nous donniez encore votre argent et que vous alliez sur cet autre jeu ?’ Ce n’est pas la bonne manière de faire les choses. Je pense que cette ère des jeux est finie.

Avant de terminer en disant “Notre but est de continuer à rendre Rocket League meilleur et meilleur, pour que nous ne perdions aucun joueur qui veut y jouer. S’ils jouent à notre jeu, nous n’allons pas les pénaliser et les faire acheter notre jeu encore une fois, juste parce que nous voulons ajouter quelques fonctionnalités. Nous voulons qu’ils sachent que nous sommes là pour un long moment, s’ils veulent que ce moment soit long.

Crédits Photos : Photo presse / © Rocket League
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform