Clicky



Bons Plans

Roborace : les bolides de course autonomes se dévoilent

Publié le

L'an dernier, la Fédération internationale automobile annonçait un championnat de voitures électriques autonomes qui se déroulerait en marge des courses de Formule E. Le futur bolide vient d'être dévoilé.

L’an prochain devrait voir le jour un championnat de voitures électriques autonomes en marge de celui des Formule E, la Formule 1 électrique. Cette nouvelle compétition, organisée par la FIA qui s’est associée pour l’occasion à la société Kinetik, est baptisée Roborace. Vendredi dernier, le design des bolides participant à ce championnat digne de la science-fiction a été dévoilé.

Roborace : un prototype au design futuriste

De nos jours, l’électronique est de plus en plus présente pour assister les pilotes de courses automobiles. Le championnat Roborace va encore plus loin, puisque les voitures n’auront même plus besoin de pilotes pour se faire la course. Dès l’an prochain on devrait assister à ces courses futuristes en prologue des courses de Formule E.

Le véhicule a été imaginé par Daniel Simon, qui est à l’origine des véhicules futuristes du film “Tron : Legacy”. Ce designer allemand expliquait avoir voulu “trouver le juste équilibre entre l’opportunité inhabituelle de ne pas avoir de pilote et l’esthétique de la monoplace. Comme la Roborace tient autant de la compétition que du divertissement, l’esthétique a été un critère particulièrement important de notre cahier des charges“. Ce n’est pas sa première incursion dans le domaine des sports automobiles puisque c’est lui qui avait dessiné la monoplace de l’écurie de Formule 1 HRT en 2011.

10 équipes participeront au premier championnat

10 équipes avec chacune 2 véhicules participeront à la première saison. Toutes les voitures seront identiques mais les ingénieurs de chaque équipe pourront influer sur la partie logicielle. Ils vont devoir programmer des algorithmes permettant aux voitures de suivre la meilleure trajectoire et également de prendre en compte les autres concurrents pour effectuer des dépassements et éviter les collisions dans des courses qui dureront 1 heure.

A l’heure actuelle aucune équipe n’a été officialisée. Ce championnat n’est pas seulement ouvert aux constructeurs automobiles comme l’expliquait Denis Sverdlov, le directeur de Roborace, au site Motorsport.com : “Nous pouvons étendre nos recherches à d’autres industries. L’intérêt réside notamment du côté des compagnies technologiques.

Source : lepoint.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform