Clicky



Bons Plans

La publicité sur mobile booste les résultats de Google

Publié le

Le groupe Alphabet (Google) a publié ses résultats pour son activité du deuxième trimestre 2016. La société se porte bien avec une forte hausse de ses revenus, notamment grâce à la publicité.

Tout comme Facebook, Google tire la majeure partie de ses revenus de la publicité. Et dans ce domaine, la firme de Mountain View se taille la part du lion, notamment dans la publicité sur mobile et dans le domaine des vidéos en ligne avec YouTube. Google profite de ce marché en pleine croissance qui lui permet d’augmenter considérablement ses revenus au deuxième trimestre.

Google : belle progression des résultats au deuxième trimestre

Un peu plus tôt dans la semaine, Google présentait ses résultats financiers concernant le deuxième trimestre 2016. Des résultats jugés de « terribles » par le groupe lui-même. Ce sont les actionnaires d’Alphabet, la holding dont fait partie Google, qui peuvent se réjouir. En effet, avec 4,8 milliards de dollars, les profits du géant américain ont bondi de 24,2%. L’an dernier à la même période le groupe annonçait des revenus de 3,9 milliards.

Son chiffre d’affaires a également augmenté. Avec 21,5 milliards de dollars il affiche une croissance de 21%. Google doit la hausse de son chiffre d’affaires principalement au marché de la publicité en ligne qui est en pleine croissance. A lui seul il représente 19,1 milliards de dollars, soit presque l’intégralité du CA du groupe.

Des profits qui alimentent les projets à long terme d’Alphabet

Ce sont les régies publicitaires de Google et de YouTube qui rapportent le plus au groupe Alphabet. Bien que les annonceurs paient moins pour des publicités sur les dispositifs mobiles, la stratégie de Google dans ce domaine permet au groupe d’en tirer des profits énormes. YouTube est également une plateforme très rentable pour la firme de Moutain View mais il semblerait que les vidéastes y trouvent leur compte également puisque Google annonce une hausse de 50% des profits qui leur sont reversés depuis 3 ans.

Ces gros revenus servent à financer des projets à moyen et long terme du groupe, tels que la recherche concernant la réalité virtuelle, la robotique ou encore les voitures autonomes. Une division qui connait une augmentation de ses pertes de 150%, à 859 millions de dollars.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform