Clicky



Bons Plans

Près de 25% des smartphones vendus sont des faux

Publié le | Modifié le

Un mobile sur quatre vendu dans le monde est une contrefaçon. Cette économie illégale représente un manque à gagner pour les marques dont les copies peuvent se révéler dangereuses.

Lorsque l’on parle de contrefaçon, on pense immédiatement aux produits de luxe comme les sacs à mains, le prêt à porter ou les parfums. Justement, les produits de haute technologie, comme les téléphones ou les consoles, sont de plus en plus associés à du luxe. Aujourd’hui, un mobile sur quatre serait une contrefaçon.

La contrefaçon touche 6,5 % des produits TIC

L’OCDE a réalisé une étude sur la contrefaçon dans les technologies de l’information et de la communication (TIC). Celle-ci révèle que les téléphones et leurs accessoires sont parmi les appareils les plus copiés avec un mobile contrefait sur quatre vendus. Juste devant et en tête du classement, on trouve les consoles avec un score avoisinant un sur quatre. Si l’on regarde le groupe entier des TIC, on y découvre que 6,5% des produits High-tech sont contrefaits. Il y a donc une nette préférence pour les consoles et les smartphones qu’on pourrait expliquer par une demande forte et des prix élevés. Un prix élevé engendre une plus-value importante pour les faussaires.

L’étude, appelée « Trade Counterfeit ICT Goods », estime que ce marché alternatif (tous produits TIC confondus) représenterait une perte de 143 milliards de dollars. Ce marché illégal est préjudiciable pour les marques concernées et les états qui touchent un revenu de la TVA. Dans les produits copiés, on retrouve un grand nombre de cartes mémoires et clefs USB ainsi que des ordinateurs et des tablettes. L’OCDE place dans une catégorie à part les batteries dont presque 5% sont contrefaites et qui représentent un réel danger pour le consommateur.

Des produits dangereux

Les batteries représentent un danger pour l’environnement qui n’est pas négligeable puisqu’elles sont souvent composées de métaux toxiques. Elles sont aussi un danger pour le consommateur puisqu’il existe un risque d’explosion qui touche déjà les produits légitimes comme le bien tristement célèbre Samsung Galaxy Note S7. Qu’en est-il alors des copies dont le processus de fabrication est souvent inconnu ? Si vous commencez à regarder votre téléphone ou votre console avec suspicion, sachez qu’il est possible de minimiser les chances d’être le propriétaire d’une contrefaçon.

En achetant dans des filières connues, vous aurez plus de garanties d’être dans l’authentique. Aussi, vous bénéficierez plus facilement de la possibilité de retourner l’article. Vous pouvez aussi vérifier les prix, une grande différence de prix devrait vous faire douter. Il est aussi bon d’inspecter l’emballage qui souvent contient des caractéristiques particulières comme la qualité du matériel composant la boîte.

Source : Etude OCDE
Crédits Photos : Axel / Begeek.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform