Clicky



Bons Plans

Médecine : un même patient amputé des deux bras reçoit des prothèses bioniques

Publié le
Un homme amputées des deux bras reçoit deux prothèses bioniques

Pour la première fois, un homme a été implanté des deux bras avec des prothèses bioniques qu’il peut contrôler par la pensée.

La science de la robotique et la médecine viennent de vivre une première mondiale. Un homme américain qui avait été amputé des deux bras à hauteur des épaules vient d’être greffé de deux bras bioniques et a retrouvé l’usage de ses membres perdus. Ce sont les équipes médicales et scientifiques de l’hôpital Johns Hopkins de la ville de Baltimore aux États-Unis à qui l’on doit cette formidable avancée dans le domaine.

L’homme amputé contrôle ses deux bras bioniques par la pensée

Le patient, âgé de 40 ans, avait perdu ses deux bras suite à un grave accident subit à cause de l’électricité. Originaire du Colorado, Leslie Baugh a été choisi par les équipes médicales de l’hôpital Johns Hopkins pour devenir le premier homme amputé des deux bras à se voir implanter des bras bioniques qu’il est possible de contrôler par la pensée.

Grâce à ses prothèses robotiques, Leslie Baugh peut désormais réaliser des gestes qui peuvent sembler anodins pour certains mais qui lui étaient jusque là interdits par la force des choses. Il peut donc désormais lever les bras ou encore fermer la main afin de saisir des objets. La vidéo mise en ligne par les scientifiques est très impressionnante et on se croirait tout droit sorti du trailer du prochain Terminator !

Une vraie prouesse médicale

Les scientifiques se félicitent de l’efficacité de leur intervention. L’opération était totalement inédite jusque là et consistait à réactiver les nerfs contrôlant les bras et les mains et les réaffecter aux prothèses. Une tâche d’autant plus difficile que dans le cas de Leslie Baugh, l’opération concernait les deux bras.

L’homme envoie les informations à ses bras bioniques grâce à un code nerveux similaire au morse qui lui permet d’effectuer beaucoup plus de mouvements que ce que permettent les prothèses traditionnelles. La prothésiste en charge de ce projet, Courtney Moran, a déclaré « Nous nous attendions à des résultats meilleurs qu’avec des systèmes plus traditionnels, mais la rapidité et le nombre de mouvements appris a largement dépassé nos attentes ».

Crédits Photos : Capture Youtube
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform