Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : toutes nos astuces pour bien débuter le jeu

Publié le | Modifié le

Pokémon Go est enfin disponible officiellement sur iOS et Android. Voici notre guide pour optimiser votre progression durant les premiers jours de jeu.

Après de nombreux jours d’attente (sauf pour les plus impatients sur Android), Pokémon Go est enfin disponible sur Android et iOS. Pour mémoire, il s’agit d’un jeu vidéo signé Niantic (Ingress) qui mêle géolocalisation et réalité augmentée en utilisant la célèbre licence de Nintendo et de The Pokémon Company.

Le titre n’est pas très compliqué en soi, mais de nombreux éléments ne sont pas expliqués et ne sont découverts qu’à force d’expériences hasardeuses des joueurs. Voici donc un guide des principales astuces à connaître pour profiter pleinement de Pokémon Go et optimiser la capture et la montée en niveau de votre personnage. Préparez cependant une batterie de rechange, nous ne pouvons pas faire de miracle concernant la forte gourmandise de l’application.

La création de personnage

Au début du jeu, après avoir créé votre avatar, le jeu vous proposera comme dans les premiers jeux de la licence de capturer au choix un Salamèche, un Carapuce ou un Bulbizarre (et seulement l’un d’eux, pas les trois). Cependant, il existe une astuce pour capturer un Pikachu à la place. Pour cela, il suffit de s’éloigner plusieurs fois du lieu où ils apparaissent pour qu’à leur 4ème réapparition la célèbre souris électrique soit également proposée. Bien entendu il sera possible plus tard dans le jeu de récupérer ces Pokémon dans la nature, même s’ils demeurent relativement rares.

Une fois niveau 5, il vous faudra choisir une équipe à représenter : l’équipe intuition (jaune pour Electhor), sagesse (bleue pour Artikodin) ou bravoure (rouge pour Sulfura). Il n’y aucune différence entre ces équipes au niveau du gameplay et le choix dépend uniquement de vos goûts personnels et de la présence d’autres joueurs d’une certaine équipe dans les arènes dans vos environs. Ce choix est irréversible.

La capture de Pokémon

La capture de Pokémon dans Pokémon Go est assurément moins compliquée que dans les jeux. Pas besoin ici d’affaiblir une créature rencontrée avant de lui jeter une Poké Ball puisqu’ici cette étape est la première et la seule. Avec un geste du doigt vers l’avant il suffit de réussir à jeter la capsule sur votre cible et de prier qu’elle y reste. Un cercle de couleur (vert, orange et rouge) dans la cible indique la difficulté de capture et plus ce cercle est petit plus vous avez de chance de réussir la capture. De plus, réussir un jet avec un effet permet d’obtenir un petit bonus d’expérience.

Les Pokémon les plus énervés auront également tendance à bouger et à rapidement fuir pour un peu plus de challenge. Pour les Pokémon récalcitrants, outre lancer des dizaines de Poké Ball, il est possible d’utiliser des baies Framby pour les amadouer ou bien d’utiliser des Super Ball et Hyper Ball une fois le niveau requis atteint. Autre conseil pour simplifier la capture : désactivez la réalité augmentée qui ne fait que compliquer la visée.

Concernant la rencontre de créatures, outre se balader au hasard, le jeu propose un radar affichant les Pokémon proches de sa position. Pas de direction comme un GPS ici, seulement un nombre d’empreintes de pas (1, 2 ou 3) selon la distance à laquelle une créature se trouve. Il faudra donc se déplacer à tâtons pour localiser sa cible.

Un indicateur permet de voir à quelle distance se situent les Pokémon autour de soi

Pour augmenter les chances de croiser des Pokémon, deux objets existent. Le premier, l’encens, permet d’augmenter les chances d’apparition de créatures autour de soi pendant 30 minutes et fonctionne mieux si vous vous déplacez vite. Le second, le module leurre, se pose sur un Pokéstop (un point d’intérêt, alors indiqué avec des pétales roses) et attire les créatures pendant 30 minutes pour tous les joueurs. Nos expériences n’ont cependant pas permis de constater que les Pokémon attirés étaient plus rares que d’habitude.

Par ailleurs, l’apparition des Pokémon en général est plus ou moins aléatoire mais reste régie par quelques données : votre niveau de dresseur (plus vous êtes haut plus les créatures croisées sont fortes), l’heure de la journée et le lieu (être au bord de l’eau augmente les chances de croiser des Pokémon eau notamment). Vous risquez cependant de croiser énormément de Roucool et autres Rattata en ville, mais vous auriez tort de les snober comme nous le verrons plus bas. Enfin, il est aussi possible d’utiliser une carte communautaire, comme PokeCrew par exemple.

Enfin, évoquons les oeufs qui sont un autre moyen d’augmenter sa collection simplement en marchant alors que l’application est active après les avoir mis dans un incubateur. Sans surprise, les meilleurs Pokémon se trouvent dans les oeufs 10km (Ronflex, Insecateur, Magmar, Lokhlass et autres Ptera). Viennent ensuite les oeufs 5km et enfin les 2km qui possèdent malgré tout une chance de donner un starter.

Pour faire rapidement éclore un oeuf, la course à pied, le vélo ou encore le bus (dans les bouchons) sont une bonne idée, mais il ne faudra pas dépasser une certaine vitesse sous peine que le déplacement ne compte pas. De plus, pensez à activer l’option “économiseur de batterie” pour que quand votre téléphone se trouve à l’envers dans votre poche l’écran devienne noir pour économiser de l’énergie tout en continuant à cumuler les kilomètres.

Les combats d’arène

Les combats d’arène contre d’autres joueurs, en dehors de la gloire de vous-même et de votre équipe, servent surtout à gagner de l’expérience. Une arène vide ou tout juste capturée est affichée grise et permet au premier arrivé d’y déposer un et un seul Pokémon (celui-ci doit avoir toute sa vie pour être éligible). Si une arène est possédée par quelqu’un de votre équipe vous pouvez y ajouter une créature pour la renforcer et rendre la capture plus difficile pour vos adversaires. Il est également possible d’affronter ses propres Pokémon ou ceux de ces alliés pour faire monter un peu le niveau de l’arène.

En revanche si l’arène est contrôlée par une autre faction il va falloir mettre sur pied une équipe d’un maximum de 6 créatures pour aller affronter le ou les Pokémon en défense. Les combats sont simples : chaque créature dispose de 2 attaques (choisies aléatoirement par le jeu) : la première est utilisée dès que vous tapotez sur votre Pokémon et permet de charger une jauge bleue, tandis que la seconde ne peut être utilisée que quand cette jauge est pleine et en restant appuyé sur votre créature. Il est possible d’esquiver les attaques adverses en glissant son doigt sur un côté au bon moment, de fuir ou encore de changer de Pokémon actif. Bien entendu, les niveaux et les types des Pokémon influent sur le combat, comme dans les jeux. Pour remettre d’aplomb vos créatures, utilisez potions et rappels de votre inventaire.

À force de battre les créatures adverses le niveau de l’arène baisse et quand celui-ci atteint zéro vous pouvez prendre la place. Ainsi, plusieurs joueurs peuvent s’allier pour battre même les Pokémon les plus forts à force d’attaquer. Lorsque vous êtes présent dans une ou plusieurs arènes, direction le magasin du jeu et appuyez sur l’icône de bouclier en haut à droite. En fonction du nombre d’arènes vous recevez alors des poussières d’étoile et des pièces d’or, la monnaie du jeu. Le temps de recharge de ce bonus est de 21h.

Un bout du shop intégré

Optimisation et astuces diverses

Outre la montée en niveau, le principal moyen pour récupérer des objets sont les Pokéstops. Une fois à portée de l’un de ces points d’intérêt il suffit de faire tourner le badge sur lui-même pour obtenir 3 à 4 objets aléatoires. Ces Pokéstops se réinitialisent au bout de cinq minutes et vous êtes donc invités à en abuser. Notez que même si votre inventaire est plein, les 50 points d’expérience lors de l’activation sont donnés.

Concernant la prise d’expérience, outre enchainer les captures, Pokéstop et combats d’arène, la meilleure solution pour grimper d’un coup reste l’évolution. Lorsque vous capturez un Pokémon ou que vous en transférez un au Professeur, vous gagnez des bonbons du nom de la créature de base (respectivement 3 et 1). Ces bonbons permettent de faire évoluer un Pokémon une fois le bon nombre atteint. Ainsi, faire évoluer un Roucool en Roucoups demande 12 bonbons Roucool et faire évoluer un Roucoups en Roucarnage demande 50 bonbons Roucool. Plutôt que de faire évoluer un Pokémon dès que possible, soyez patient et amassés les bonbons et créatures. Lorsque vous pensez en avoir suffisamment, utilisez un oeuf chance qui multiplie les gains d’expérience par deux pendant 30 minutes et enchaînez les évolutions de ces dizaines de Roucool et Rattata qui encombrent votre stockage. L’expérience gagnée est toujours la même, inutile donc de gâcher des bonbons pour transformer des Roucoups en Roucarnage.

Les bonbons, alliés à de la poussière d’étoile récupérée notamment en capturant des Pokémon, permettent également d’améliorer (“recharger”) le niveau (PC) d’un Pokémon. Le niveau maximum de vos créatures est lié à votre niveau de personnage. Notons par ailleurs qu’un Pokémon évolué à la main (par exemple un Roucool en Roucoups) sera généralement plus puissant que le même Pokémon trouvé en l’état dans la nature.

En dehors des plus impatients ou de ceux qui n’ont pas la chance d’avoir régulièrement un Pokéstop à proximité, dépenser de l’argent réel dans Pokémon Go n’a pour le moment que peu d’intérêt et ne permet pas de rapidement dépasser les autres joueurs. Les objets basiques viennent rarement à manquer et même l’espace de stockage restreint est aisément gérable en supprimant les objets les moins utiles. Seuls les incubateurs pour les oeufs semblent vraiment utiles à acheter.

Concernant Evoli, son évolution en Voltali, Pyroli ou Aquali est aléatoire. A moins de renommer son Evoli avant l’évolution pour la contrôler : Sparky pour un Voltali, Pyro pour un Pyroli et enfin Rainer pour un Aquali.

Bien entendu, si nous trouvons d’autres astuces nous mettrons à jour ce guide. Vous êtes d’ailleurs invités à nous signaler en commentaire vos trouvailles. Sinon, vous êtes désormais prêts pour être le meilleur dresseur.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform