Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : Niantic tente de justifier la dernière mise à jour

Publié le | Modifié le

Les joueurs mécontents de la dernière mise à jour de Pokémon Go sont tellement nombreux que le développeur Niantic a décidé de prendre la parole pour (tenter de) justifier ses choix.

Le 30 juillet dernier, le développeur Niantic poussait sur iOS et Android la mise à jour 0.31.0/1.1.1 de son jeu Pokémon Go. Et comme souvent depuis la sortie du titre, celle-ci a déchaîné les passions et les réactions ont été vives. Mais majoritairement dans le mauvais sens cette fois-ci. En effet, entre quelques ajouts et modifications peu mémorables (à retrouver ici), le développeur a décidé de réaliser deux suppressions majeures qui ne sont tellement pas du goût des joueurs qu’il a du prendre la parole pour se justifier.

Des explications qui ne disent pas grand-chose

Dans le billet ci-dessus, Niantic revient ainsi sur les deux principales suppressions : le nombre de pas dans le radar et les services tiers communautaires permettant une chasse aux Pokémon plus efficace.

Pour mémoire, le nombre de pas indiquant la distance entre le joueur et des Pokémon proches était bugué depuis une mise à jour précédente et affichait toujours 3 pas. Mais plutôt que de réparer ce problème, les développeurs ont préféré carrément supprimer ces pas qu’ils jugeaient “déroutant et ne répondant pas à l’objectif de qualité fixé”. Il est cependant précisé que des améliorations de cette fonctionnalité sont prévues et un retour sous une forme ou une autre est donc envisageable.

Des suppressions tristes pour Pokémon Go

Concernant la fermeture de l’accès à ses données à des services tiers qui pouvaient ainsi notamment proposer des cartes indiquant l’emplacement des créatures, l’explication est bien plus vague. Pour Niantic, ces services gênaient pour maintenir la qualité de service et porter le jeu dans d’autres pays, comme le Brésil notamment. Il faudra malheureusement se contenter de ça, tandis que le billet précise sans surprise que les développeurs ont entendu les critiques et travaillent des heures durant pour que le jeu continue à fonctionner correctement et préparer ce qui arrivera par la suite.

En réalisant ces 2 suppressions, Niantic ne semble pas avoir compris ce qu’appréciaient spécialement les joueurs dans Pokémon Go, à savoir le côté “jeu de piste”, via le radar ou une carte. Reste désormais à voir si suffisamment de joueurs seront refroidis pour que le développeur fasse machine arrière ou propose des nouveautés allant dans ce sens.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform