Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : Niantic aurait déjà empoché 200 millions de dollars

Publié le

Le succès de Pokémon Go a été instantané. Dès sa sortie des millions de joueurs se sont rués sur l’appli. Un succès qui aurait permis au développeur Niantic de récolter plus de 200 millions de dollars.

Le jeu en réalité augmentée Pokémon Go fait un véritable ravage partout où il passe. Si l’application est gratuite, des achats « in game » sont proposés à ceux qui veulent progresser plus rapidement. Le jeu est tellement addictif que nombreux sont les joueurs qui craquent et dépensent quelques euros. Selon le site « SensorTower », l’application aurait déjà rapporté plus de 200 millions de dollars à Niantic.

Pokémon Go : la poule aux œufs d’or de Niantic

Après un peu plus d’un mois d’exploitation du jeu mobile Pokémon Go, Niantic peut se frotter les mains. L’application aurait déjà rapporté plus de 200 millions de recettes au développeur américain. Et ce n’est que le début, Pokémon Go n’est pas encore déployé dans tous les pays. Disponible en France depuis la fin du mois de juillet, des gros marchés tels que la Chine ou encore le Brésil doivent patienter.

Bien que le jeu soit gratuit au téléchargement, pour mettre toutes les chances de leur côté, les joueurs peuvent acheter des pokéballs supplémentaires qui leur permettent d’attraper les petits monstres ainsi que des leurres pour les attirer.

Niantic peut donc s’attendre à des résultats colossaux. D’autant plus qu’il est question de partenariats entre des grandes chaines de magasins et le développeur. Des emplacements sponsorisés qui permettraient d’attirer les dresseurs de Pokémons et assurer des revenus juteux à la société américaine.

Apple et Google peuvent remercier Niantic

Tous ces achats se font par l’intermédiaire des stores respectifs d’Apple et Google, le jeu étant disponible sous iOS et Android. En sachant que les deux géants américains prélèvent 30% de tous les achats effectués dans leur boutique d’applications en ligne, ils bénéficient également largement du succès mondial de Pokémon Go.

En fait c’est Nintendo qui est le grand perdant, La société japonaise à bien créé les Pokémons dans les années 90 mais c’est la Pokémon Company qui détient la licence. Le cours de l’action avait fait un bond à l’annonce du succès du jeu mais cela devrait peu affecter les résultats selon la firme de Kyoto. Elle lancera cependant en septembre un bracelet permettant de faciliter la détection des Pokémons. Vendu 40 euros, l’accessoire pourrait intéresser de nombreux dresseurs en herbe.

Source : lepoint.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform