Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : quand des hackers vous empêchent de capturer “leurs” arènes

Publié le

Il serait vraiment temps que le développeur du jeu mobile Pokémon Go se donne les moyens de ses ambitions. En implantant un système de chasse aux bugs récompensée, par exemple.

L’idée fait désormais sens, et elle empêcherait que ne se déroulent des situations grotesques du genre de celles constatées ces dernières heures dans quelques grandes villes de l’acabit des Londres et New York. Certaines arènes de ces villes ont ainsi été rendues virtuellement invincibles par des hackers n’ayant rien trouvé de mieux à faire que d’y nicher des oeufs. Et n’importe quel joueur de Pokémon Go vous le dira : jusque là, personne n’a jamais encore battu un oeuf !

Un hack bien rôdé

Le week-end dernier fut assez particulier pour certains accrocs au titre phare de Niantic. Ceux-là sont en effet tombés nez à nez avec des arènes non pas protégées par des Pokémon, mais par des oeufs, signifiant l’impossibilité de s’emparer des lieux, et donc de glaner de précieuses Poképièces.

Apparement l’oeuvre d’une seule et même personne – même si rien n’a vraiment été confirmé -, le hack en question aurait été rendu possible en exploitant l’ID des oeufs grâce à une API en Python, et en utilisant un émulateur Android couplé à un script de “sniping”. Rien d’anodin en somme.

Retour à la normale, mais…

En résumé, cette configuration particulièrement élaborée aura permis d’envoyer au jeu des requêtes très précises, visant à déployer des oeufs dans n’importe quelle arène. Agaçant pour les joueurs désirant briller à la régulière, mais preuve irréfutable que la sécurité de Pokémon Go est encore loin d’être totalement assurée. Même si depuis, la faille a été colmatée et les oeufs retirés par son auteur, jurant à la blague. Autant dire qu’on n’en doute pas une seconde.

Source : Gizmodo
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform