Clicky



Bons Plans

#LudumCare Fallout Shelter, parce que Bethesda le vault bien

Publié le | Modifié le
#LudumCare Fallout Shelter

Disponible depuis mi-juin sur iOS et mi-août sur Android, Fallout Shelter est sans aucun doute la surprise mobile free-to-play de cet été. Attention cependant, le titre de Bethesda est particulièrement addictif.

Annoncé en même temps que la présentation de Fallout 4 à l’E3 2015, Fallout Shelter est le premier jeu mobile de Bethesda. Free-to-play, le titre disponible sur iOS et Android propose au joueur de gérer son abri souterrain anti-atomique Vault-Tec et ses habitants tentant de survivre dans un monde post-apocalyptique. Hautement addictif (surtout si les notifications sont activées), le jeu souffle le chaud et le froid, mais pourrait bien malgré tout vous occuper en attendant la sortie du gros morceau qu’est le FPS/RPG le 10 novembre prochain.

Un petit pas pour le joueur, un grand pas pour Bethesda

Vous débutez votre partie avec quelques survivants et un abri sommaire. À vous de rapidement générer des ressources (énergie, eau et nourriture) en construisant des pièces et ascenseurs pour aller toujours plus profond. Il faut également penser à augmenter doucement sa population en recrutant de nouveaux membres par différents moyens ou bien de les “créer” en disposant un membre masculin et un membre féminin dans les dortoirs pour… enfin, vous voyez. Chaque personnage dispose de statistiques améliorables (force, endurance, chance, charisme…etc.) et il faudra ainsi disposer ses travailleurs en fonction de ses forces et faiblesses afin d’optimiser sa production tout en surveillant leur bonheur.

Un autre moyen d’avancer, outre réussir des défis qui rapportent de l’argent ou des cartes (celles-ci donnent au hasard argent, ressources, objets ou encore personnages), est d’explorer l’extérieur. Pour cela il faudra équiper un survivant avec une arme et/ou une armure pour gagner en efficacité. L’équipement est aussi important en intérieur pour booster des stats et surtout résister aux attaques de bandits et autres créatures. Cet ensemble de mécaniques fonctionne relativement bien et s’avère très addictif puisqu’il se passe toujours quelque chose toutes les minutes. Malheureusement, plusieurs ombres au tableau sont à relever.

Tout d’abord, le jeu est très aléatoire. Ainsi, il peut par exemple être très facile si dès le début le joueur récupère par chance un personnage ou un objet de très haut niveau. À l’inverse, il est parfois injustement difficile, notamment à cause des contrôles tactiles peu précis (notamment sur un smartphone pendant une attaque), mais aussi avec des probabilités souvent étranges. Ainsi, les rushs (accélérer la production d’une pièce au risque d’avoir un échec qui déclenche un incident) échouent très souvent, même lorsque le pourcentage de chances de réussite est très élevé. Enfin, lorsque la situation est critique (une attaque qui intervient alors que les ressources sont dans le rouge par exemple) il est très, très difficile de remonter la pente.

Un magasin facultatif, mais un brin pervers

Free-to-play oblige, un magasin est intégré au jeu et propose de simplifier la vie du joueur et d’éventuellement compenser cette difficulté aléatoire. Celui-ci propose deux types de produits : Mr Handy, un robot capable de récolter les ressources et caps pour le joueur qui n’a pas le nez sur son terminal régulièrement – puisque le jeu continu même lorsqu’il est quitté -, et enfin des paquets de cartes dont au moins une est rare. Bien entendu, avec un peu de chance et de patience, il est possible de se bâtir une communauté solide et un abri quasi imprenable sans débourser le moindre centime.

En bref, Fallout Shelter est un free-to-play honnête et hautement addictif. Grâce notamment à ses dialogues assez drôles et à ses graphismes réussis (très gourmands en batterie cela dit), et malgré son équilibrage pas toujours heureux, ce jeu de gestion risque bien de vous occuper un bon moment.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform