Clicky



Bons Plans

#LudumCare Defiance, le MMOTPS qui résiste à l’envahisseur

Publié le
#LudumCare Defiance

Initialement payant, le MMOTPS Defiance lié à la série TV du même nom est passé free-to-play il y a un an, le rendant ainsi éligible à un passage dans notre rubrique #LudumCare.

Alors que la saison 3 de la série Defiance vient de débuter sur SyFy, c’est l’occasion idéale pour parler du jeu vidéo. Développé par Trion Worlds (Rift et le plus récent ArcheAge), le titre se voulait particulièrement révolutionnaire lors de son lancement en 2013 sur les liens entre le jeu et le show. La promesse, relativement loin d’être complètement tenue ou en tout cas réellement impactante, était la suivante : un évènement dans l’une des deux oeuvres pouvait influencer l’autre. A cause notamment d’un demi-échec de ce côté là et d’un gameplay perfectible, le titre est finalement passé free-to-play en juin 2014.

Un MMOTPS mêlant post-apocalyptique et aliens

Si Defiance n’est donc pas le jeu du siècle, il reste malgré tout un titre honnête, d’autant plus qu’il n’y a pas à débourser un centime pour y jouer. Il s’agit d’un jeu de tir à la troisième personne avec des éléments de RPG (choix de classe, d’équipement personnalisable, de talents…) dans un monde ouvert massivement multijoueur. Le décor dépeint (avec des graphismes assez vieillissants soit dit en passant) : les environs de la ville de San Francisco en 2047, après que la Terre ait été envahie et terraformée par des aliens. Le joueur incarne un Pillarche tentant de survivre dans un monde hostile où cohabitent désormais plusieurs races et créatures aliens.

Outre des classiques quêtes plus ou moins scénarisées, des défis, des arènes, des contrats ou encore des instances en coopération avec d’autres joueurs, Defiance propose sur la carte l’apparition d’évènements dynamiques. On relèvera par exemple les retombées d’arches sur lesquelles les joueurs se précipitent pour tuer les créatures et récupérer des récompenses. Du multijoueur compétitif est aussi de la partie histoire de compléter un contenu relativement riche.

Un passage au free-to-play potentiellement dommageable

Initialement, le jeu était donc payant (sans abonnement) et proposait du contenu supplémentaire en DLC. Aujourd’hui, en plus d’une boutique en jeu des DLC sont toujours proposés (on relèvera par exemple une 3ème race, des skins et emplacements d’inventaire supplémentaires ou encore des armes épiques qui peuvent potentiellement déséquilibrer les affrontements…), tandis qu’il est possible de s’abonner pour profiter de bonus comme des boosts à l’xp et aux gains. Rien de bien nuisible au gameplay en dehors des armes donc.

Defiance est disponible sur PC (via Steam notamment) mais aussi PS3 et Xbox 360.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform