Clicky



Bons Plans

Les voitures autonomes sont beaucoup trop faciles à pirater

Publié le

Les voitures autonomes sont censées rendre nos routes plus sûres en éliminant l'erreur humaine mais encore faut-il qu'elles soient protégées. Un chercheur en sécurité démontre qu'il est très facile de les hacker.

Il y a peu, deux chercheurs en sécurité avaient réussi à pirater une voiture en en prenant le contrôle par WiFi. Aujourd’hui, c’est un autre chercheur qui s’attaque cette fois aux voitures autonomes et qui démontre qu’avec très peu de connaissances techniques et de matériel il est possible de pirater leur système de navigation par laser.

Les voitures autonomes trop faciles à pirater ?

C’est ce qu’a voulu démontrer Jonathan Petit, chercheur en sécurité chez Security Innovation, Inc. en trompant avec peu de matériel le système de capteurs “LiDAR” dont la plupart des véhicules autonomes qui sont en essai sur les routes sont équipés. LiDAR, pour Light Detection and Ranging, est une technologie qui permet aux véhicules de reconnaitre leur environnement en envoyant un laser qui permet de calculer la distance entre le véhicule et les objets environnants.

L’expert en sécurité a réussi à stopper le véhicule ou encore à lui faire suivre un parcours particulier simplement en parasitant ce système de laser et en simulant un obstacle ou une suite d’obstacles. Les signaux envoyés par LidAR ne sont pas cryptés et envoyés sur des fréquences libres, en les renvoyant au bon moment on peut faire croire au véhicule à la présence d’un faux obstacle pour l’obliger à s’en détourner ou à s’arrêter.

Un piratage qui nécessite peu de matériel

Pour réaliser ce piratage, Jonathan Petit a fabriqué un kit qui ne lui a pas coûté plus de 60 dollars. Il n’a eu besoin que d’un pointeur laser et d’une plateforme type Raspberry Pi ou Arduino. Il explique que son système fonctionne jusqu’à 100 mètres de distance avec sa cible et permet de simuler un obstacle entre 20 mètres et 350 mètres.

Les voitures autonomes n’en sont qu’à leurs débuts, les constructeurs devraient trouver la parade à ce genre de failles et sécuriser leurs véhicules durant leur phase de développement.

Source : 01net
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform