Clicky



Bons Plans

Un jeune canadien découvre une cité Maya grâce aux constellations

Publié le

Une jeune canadien de 15 ans, passionné par la civilisation Maya, a démontré que la localisation des villes Maya dépendait des constellations. Il découvre ainsi l'existence d'une nouvelle cité.

William Gadoury, un adolescent canadien, a découvert une cité Maya en étudiant les constellations. En effet, le jeune homme a une théorie, les mayas ont choisi l’emplacement de leurs cités en se basant sur la position des constellations. En étudiant 22 constellations, l’adolescent se rend compte que sa théorie se vérifie. Cette découverte a forcé l’admiration de l’Agence spatiale canadienne et de la Nasa qui ont contribué à prouver la véracité de sa théorie.

Découverte d’une cité Maya perdue grâce à la théorie d’un ado

Passionné par les Maya depuis des années, William Gadoury, un jeune québécois de 15 ans, voulait comprendre pourquoi ils construisaient leurs villes loin des rivières et sur des terres peu fertiles. Il a alors eu l’idée d’étudier 22 constellations et s’est aperçu qu’en reliant sur une carte toutes les étoiles, leur forme correspondait à la localisation de 117 cités mayas. Une découverte encore inédite jusque-là.

William ne s’arrête pas là et décide d’analyser une 23ème constellation. Elle est constituée de 3 étoiles mais elles ne correspondaient qu’à seulement 2 cités sur la carte. Si sa théorie est bonne, la 3ème ville, qui se situerait dans la péninsule du Yucatan au Mexique, serait alors encore inconnue.

Une hypothèse vérifiée grâce à des images satellites

Intriguée par la découverte du jeune garçon, différentes agences spatiales décident de l’aider avec des images satellites de l’endroit. Après vérification, à l’endroit pointé par William, il existe bel et bien des pyramides et différents bâtiments qui rappellent une cité Maya, il avait donc vu juste avec sa théorie des constellations. Cette cité serait même une des 5 plus grosses cités Maya, il la nommera K’ÀAK’ CHI’, “Bouche de feu” en français. L’adolescent ne souhaite qu’une seule chose : se rendre sur place.

Qualifiée d’exceptionnelle par des experts, la découverte de William Gadoury lui a valu une médaille du mérite de la part de l’Agence spatiale canadienne.

Source : lepoint.fr
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform