Clicky



Bons Plans

Grosse faille de sécurité chez Volkswagen, 100 millions de véhicules concernés

Publié le

Le monde de l’automobile vient une nouvelle fois de comprendre que l’informatique et l’électronique avaient aussi des inconvénients au niveau de la sécurité. Une faille permettrait de voler facilement 100 millions de véhicules Volkswagen.

En effet, des chercheurs ont découvert une faille de sécurité importante, qui permettrait à des hackers de pirater à distance le système d’ouverture et de fermeture des portes de plusieurs modèles. Flavio Garcia, David Oswald et Pierre Pavlidès, les spécialistes en sécurité auteurs de cette découverte, en collaboration avec la société Kasper & Oswald GmbH, ont démontré la méthode au constructeur, qui n’a pas réfuté les faits.

Piratage : 100 millions de Volkswagen potentiellement concernées

Près de 100 millions de véhicules sont concernés dans le monde, ce qui pourrait faciliter le travail des voleurs de voitures. Les chercheurs ont indiqué : «pour la plupart des fermetures de porte, il existe des outils qui permettent de décoder la serrure pour créer une clé correspondante». Pour quelques euros, il semble très facile de pirater le système de sécurité des clés, à partir des signaux d’anciennes clés.

C’est en effet là que le bât blesse, dans un excès de confiance, le constructeur n’a pas généré un nombre suffisant de mots de passe différents. Un pirate peut donc facilement intercepter le signal de la télécommande, faire sauter la clé de chiffrement et créer une copie de ce signal pour ouvrir la porte d’une voiture.

Volkswagen est sur le devant de la scène, mais d’autres constructeurs sont concernés

Le groupe Volkswagen est parmi les constructeurs les plus concernés, aussi bien sur ses propres voitures, que celles des marques qu’il a rachetées, comme Skoda, Audi ou Seat. Toutefois, les autres constructeurs peuvent aussi trembler, leur tour arrive très bientôt. La même équipe de chercheurs a démontré des failles similaires sur des dizaines d’autres marques (Nissan, Ford, Renault, Citroën, Opel, Fiat, Peugeot, etc.) et ils sont en train d’exploiter ces vulnérabilités pour démontrer à chacune d’entre elles, qu’il est possible de voler leurs voitures.

Les voleurs de voitures semblent avoir de beaux jours devant eux, d’autant que Flavio Garcia avait démontré il y a seulement un an, qu’il était possible de démarrer une Volkswagen sans la clé… Ce sont les assureurs qui vont être contents !

Source : La Dépêche
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform