Clicky



Bons Plans

Google et Microsoft s’entendent enfin sur les brevets

Publié le | Modifié le

Le climat s'apaise enfin entre Google et Microsoft qui ont décidé de mettre fin à leur bataille judiciaire concernant des violations de brevets.

Depuis la fin de l’année 2015, Google et Microsoft cherchent un terrain d’entente au sujet d’un conflit de longue date les opposant à propos d’affaire de violation de propriété intellectuelle. Les deux géants ont enfin décidé de mettre fin à cette bataille judiciaire. Les deux firmes viennent de conclure un accord afin de cesser toutes poursuites auprès des tribunaux. Ils ont en outre décidé de ne plus utiliser les Cours de justice pour régler d’éventuels différents à l’avenir.

Microsoft et Google se serrent enfin la main

Cette information émane du magazine “Recode” qui assure avoir reçu des rapports des deux entreprises américaines qui expliquaient qu’elles seront toujours concurrentes mais sur un plan purement technologique. Toutes les plaintes que l’une ou l’autre des parties avaient émises devant les autorités ont donc été retirées.

Microsoft a accepté de retirer ses plaintes réglementaires contre Google, ce qui reflète l’évolution de nos priorités juridiques“, déclarait un porte-parole de la firme de Redmond. “Nous allons continuer à mettre l’accent sur une concurrence vigoureuse pour le bien de nos partenaires d’affaires et de nos consommateurs“. De son côté, Google indiquait : “Bien que nos entreprises soient en concurrence féroce, nous préférons que cette lutte se manifeste au sein de nos produits plutôt que dans le cadre de procédures judiciaires“.

Microsoft et Google déclaraient avoir entamé ces discussions il y a plusieurs mois. En septembre 2015 déjà, les 2 géants avaient signé une trêve concernant la guerre des brevets. La signature de cet accord intervient alors que le  moteur de recherche doit faire face à une accusation de la Commission européenne pour abus de position dominante concernant son système d’exploitation Android.

Microsoft a fait le premier pas ?

La firme de Redmond s’était d’ailleurs jointe aux plaintes déposées contre Google. Depuis elle s’est retirée des collectifs qui regroupent différentes entreprises du domaine technologique ayant signé ces plaintes.

Ce revirement de Microsoft pourrait venir notamment du fait que certaines de ses applications sont désormais disponibles pour Android et qu’il compte bien sur Google pour les mettre en avant.

Source : lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform