Clicky



Bons Plans

Cicret : le bracelet connecté français qui divise la toile

Publié le | Modifié le
Le bracelet Cicret suscite les intérogations

Le projet de bracelet permettant d’utiliser son smartphone à même la peau suscite beaucoup d’interrogations sur la toile.

Vous rêvez d’avoir votre smarpthone greffé à même la peau et de vous transformer en un humain connecté digne d’un roman de science-fiction ? C’est un peu ce que vous propose une start-up française dont le projet de bracelet connecté agite la toile ces derniers jours. L’objet du désir ? Le Cicret, un bracelet muni d’un pico-projecteur qui permet de diffuser l’image de l’écran de votre téléphone sur votre avant-bras. L’objet ne s’arrête pas là, puisqu’il promet de transformer votre peau en véritable écran tactile qui permettrait de contrôler votre téléphone.

Un projet très ambitieux, mais qui suscite beaucoup d’interrogation quant à sa faisabilité dans la geekosphère. Certains n’hésitant pas à parler d’arnaque.

Cicret, l’écran de smartphone à fleur de peau

À en voir les premières images d’illustration, le projet Cicret à de quoi titiller notre fibre technophile ! À l’aide d’un bracelet très sobre et discret qui ne jurerait dans aucune garde-robe car déclinable en plusieurs coloris, vous pourrez contrôler votre smartphone directement sur votre peau sans avoir à sortir ce dernier de votre poche. La vidéo de présentation du concept est bluffante de réalisme et fait saliver les geeks que nous sommes !


De quoi mettre un sérieux coup de vieux aux montres connectées telles que nous les connaissons actuellement. Mais le projet a déjà du plomb dans l’aile avant même qu’une ébauche de prototype ait vu le jour.

Un projet trop ambitieux selon les experts

Le problème, c’est que le projet Cicret, bien qu’alléchant, semble bien trop ambitieux à l’heure actuelle et que beaucoup de zones d’ombre entourent la start-up française à l’origine du projet. Selon une enquête de 01NET, l’équipe en charge de ce projet semble bien dérisoire par rapport à la teneur de ce dernier. Seulement 5 personnes en tout et pour tout et dans le lot, 1 seul technicien pour gérer la partie technique en marge de son métier d’ingénieur du son.

De  plus, aucun brevet n’a encore été déposé pour protéger une éventuelle technologie embarquée dans le Cicret. Seules démarches officielles pour le moment, le dépôt du nom de la marque « Cicret Bracelet » auprès de l’INPI et une campagne de financement lancée sur le site du projet. Une campagne qui peine à séduire puisqu’elle n’a récolté pour le moment que 14 % des 700.000 euros espérés. Cette campagne de financement participatif ne passe pas par une plateforme célèbre comme Ulule mais par un simple formulaire PayPal, ce qui n’est guère engageant.

Quoi qu’il en soit, les créateurs du projet restent optimistes pour un premier prototype à venir en juin 2015. Si ce n’est pas le cas, les fondateurs du projet de bracelet connecté Cicret auront au moins prouvé qu’ils sont doués en ce qui concerne la création d’une campagne de communication virale. De quoi envisager une reconversion en cas d’échec du projet Cicret !

Crédits Photos : Capture écran Youtube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform