Clicky



Bons Plans

Modélisation 3D : une révolution pour la chirurgie

Publié le | Modifié le
Les équipes de l'IRCAD au travail - capture d'écran du compte Twitter de l'IRCAD Les équipes de l'IRCAD au travail - capture d'écran du compte Twitter de l'IRCAD

Grâce à un nouveau système de modélisation 3D, les opérations chirurgicales pour retirer des tumeurs cancéreuses seront plus efficaces et plus rapides.

Certains cancers sont inopérables, notamment ceux touchant le système digestif. L’opération serait trop risquée, la zone pouvant réserver de mauvaises surprises, les chirurgiens préfèrent dans ce cas ne pas opérer. Cependant, les choses vont sans doute se simplifier grâce à un système de modélisation 3D des patients qui permet de mieux visualiser comment sont accrochées les tumeurs et prévoir l’opération adéquate.

La modélisation 3D au secours des malades d’un cancer inopérable

Ce système, baptisé « Visible Patient », a été développé par une start-up originaire de l’Institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif de Strasbourg (Ircad). A partir d’une image 2D effectuée par un scanner ou une IRM, le système Visible Patient modélise en 3D un clone du patient. Les veines, les os, les artères, les organes, tout devient visible sur l’écran d’ordinateur.

C’est donc un nouvel espoir pour les patients qui souffrent de cancers inopérables. Pour les cancers digestifs par exemple, l’opération reste la meilleure solution. A cause d’une tumeur mal placée ou parce que l’opération détruirait l’organe presque en totalité, elle n’est pas pratiquée. Avec ce nouveau système, le chirurgien peut mieux visualiser la zone touchée et préparer tranquillement son opération. Il pourra même jeter un coup d’œil à la tablette durant l’opération.

« Avec la 3D, on peut trouver des solutions thérapeutiques complexes pour des cas qui semblaient désespérés« , déclarait Luc Soler, un des fondateurs de la start-up, en ajoutant : « Certains patients semblaient non éligibles à une opération, mais on a trouvé des solutions grâce à Visible Patient« .

Mieux informer le patient

Si Visible Patient à une utilité certaine auprès des chirurgiens, ce système permettra également d’informer le patient sur l’opération qu’il va subir. Celui-ci peut alors donner son consentement avec moins d’appréhension. Selon le Dr Houben : « un scanner, une échographie ou une IRM sont illisibles pour le quidam. Une reconstruction 3D en couleur permet une didactique totalement différente« .

Visible Patient est un système unique en son genre, 3000 patients ont déjà pu en bénéficier dans le monde. La prochaine étape pour les inventeurs du système est d’obtenir le remboursement de cette reconstitution en 3D par la Sécurité sociale française. Cette technologie pourrait en effet permettre de faire des économies. Le coût d’une modélisation est d’environ 300 euros et il peut monter jusqu’à à 800 euros. A cela il faut ajouter le coût d’une IRM. Cependant, les patients inopérables sont traités par chimiothérapie. Un traitement qui coûte beaucoup plus cher.

Source : leparisien.fr
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform