Clicky



Bons Plans

Bug informatique : un DAB donnait le double du montant demandé

Publié le

A Montpellier, un distributeur de billets souffrant d'un problème informatique délivrait le double du montant demandé par le client. Un rêve pour beaucoup d'utilisateurs qui s'est concrétisé.

Pendant plusieurs heures, un distributeur de billets de la banque “Dupuy de Parseval” situé sur le boulevard Victor Hugo de Montpellier s’est montré particulièrement généreux. Les clients recevaient ainsi le double du montant qu’ils avaient demandé. La nouvelle s’est rapidement propagée et le Distributeur Automatique de Billets (DAB) a été pris d’assaut jusqu’à ce que la police mette fin à la bonne affaire.

Un problème informatique rend le DAB généreux

L’affaire a débuté mardi dans la soirée vers 19h30. Des clients ont constaté que le distributeur leur remettait le double de la somme demandée. C’est un bug informatique qui serait responsable de la soudaine générosité du distributeur. Rapidement, l’information a circulé et une longue file s’est formée devant la machine.

Alertée par une telle concentration devant un distributeur, la police s’est approchée vers 23h30 et a constaté que le DAB était défectueux. La Brigade Anti Criminalité a alors mis fin au manège et effectué plusieurs contrôles. Ils ont aussi alerté les responsables de l’agence qui ont mis hors-service le distributeur défectueux. Les clients contrôlés devraient être convoqués pour une audition.

Une véritable bonne affaire ?

Durant les quatre heures que le distributeur s’est montré généreux, il semblerait qu’un grand nombre de personnes ait profité du bug pour retirer plus d’argent. Certains, selon les constatations de la police, ont notamment effectué plusieurs retraits consécutifs.

Cependant, il semblerait que la banque soit facilement en mesure de savoir quels utilisateurs ont pu bénéficier du bug à partir du numéro de carte. L’agence ne souhaitant pas s’exprimer sur le sujet, nous ne savons pas quel est le montant du préjudice ni si la banque allait exiger un remboursement des sommes perçues en sus.

Une erreur informatique généreuse qui n’est pas la première du genre. En 2009, à Lorient en Bretagne, un DAB, lui aussi victime d’un bug informatique, donnait des billets de 20 euros à la place de 10 euros. Un souci rencontré quelques mois plus tôt aussi à Cognac en Charente.

Source : Metronews
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform