Clicky



Bons Plans

BlackBerry poursuit sa transition et lutte pour sa survie

Publié le
Le BlackBerry PRIV - capture d'écran YouTube

L'entreprise canadienne BlackBerry se trouve dans une situation critique. Alors que ses activités sont désormais tournées vers le service, le groupe accuse de lourdes pertes.

Le déclin de BlackBerry, l’ancienne gloire des smartphones, semble inéluctable. La société canadienne vient de publier des résultats annuels que l’on pourrait qualifier de catastrophiques. Si sa branche dédiée aux services aux professionnels est en pleine croissance, les smartphones ne rapportent plus rien à l’entreprise.

Blackberry annonce de lourdes pertes

BlackBerry a quasiment disparu du marché des smartphones. L’entreprise avait pourtant tenté de se renouveler en fabricant un smartphone fonctionnant sous Android, le PRIV, mais rien n’y fait, les ventes ne cessent de chuter. Durant la période de décembre à février, il n’aura pu écouler que 600.000 smartphones contre 700.000 et 800.000 les trimestres précédents.

Les ventes de smartphones plongent et les pertes se creusent. Pour son dernier exercice, BlackBerry annonce une perte nette de plus de 200 millions de dollars et un chiffre d’affaire en recul de 35% (2,16 milliards de dollars). Sur l’ensemble de l’exercice fiscal, BlackBerry n’aura vendu que 3,2 millions de smartphones, alors que pour s’en sortir, il devait en écouler 5 millions avait déclaré son PDG John Chen l’année dernière.

Un recentrage vers les logiciels d’entreprise

Si dans le marché des smartphones BlackBerry semble définitivement perdu, dans le domaine du logiciel d’entreprise la société est en plein croissance et grignote des parts de marché. Cette activité représente un chiffre d’affaire de 527 millions de dollars sur l’ensemble de l’exercice, dépassant les objectifs qui étaient fixés à 500 millions.

La société canadienne est optimiste pour l’année 2017 en visant une croissance de 30% sur ce marché. “Notre stratégie est sur les rails, et nos moteurs de croissance en place pour continuer à faire mieux que le marché sur le secteur logiciel et réaliser nos objectifs de rentabilité“, déclarait John Chen. Cependant BlackBerry n’est pas le seul sur le marché et la concurrence est rude. “De nombreuses sociétés, comme Apple, Samsung ou Microsoft ont ciblé les entreprises clientes de BlackBerry“, indiquait Daniel Gleeson, analyste senior chez IHS, cité par “Le Monde”.

Source : lemonde.fr
Crédits Photos : YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform