Clicky



Bons Plans

Apple ne paiera pas sa redevance de 500 millions de dollars à Qualcomm

Publié le

Après avoir porté plainte contre Qualcomm, Apple a décidé de ne plus reverser ses royalties au fabricant de semi-conducteurs.

Nouveau coup dur pour Qualcomm. Après avoir été attaqué en justice par la Federal Trade Commission (FTC) et Apple pour abus de position dominante et pratiques anticoncurrentielles, le géant des télécoms vient d’apprendre que la firme de Cupertino ne lui versera pas ses royalties de 500 millions de dollars liées aux ventes du premier trimestre 2017.

Une manière pour la marque à la pomme de mettre la pression sur l’équipementier qui fourni plusieurs composants à Apple.

Apple coupe le robinet

Si la décision d’Apple n’a été confirmée qu’aujourd’hui, elle était dans les tuyaux depuis l’annonce des résultats financiers de Qualcomm effectuée il y a quelques jours. Des résultats assez mauvais expliqués en partie par le fait qu’Apple n’avait pas encore versé ses redevances liées aux ventes d’iPhone, mais qu’il s’agissait d’un simple retard.

Aujourd’hui, Don Rosenberg, directeur des affaires juridiques de Qualcomm, est allé plus loin en confirmant que Cupertino refuserait de payer jusqu’à ce que le différend juridique entre les deux firmes soit résolu.

Des mois compliqués pour Qualcomm

Pour Qualcomm, les galères s’enchaînent ces derniers mois. Le chiffre d’affaires de la société a chuté de 9,6 % à 5,02 milliards de dollars par rapport à l’an dernier avec un bénéfice net attribuable de 749 millions de dollars (soit 50 cents par action) contre 1,16 milliard de dollars (à 78 cents par action) lors du précédent exercice.

Rappelons qu’Apple rapproche plusieurs choses à Qualcomm et notamment la demande de royalties qui concernent des technologies que l’entreprise n’a pas conçues. Cupertino a également indiqué que Qualcomm exigeait des redevances jusqu’à 5 fois plus élevées que les autres acteurs du secteur pour des technologies parfois dépassées.

Pour ces pratiques, l’entreprise a déjà été condamnée par les régulateurs chinois et coréens à des amendes de 975 millions de dollars en 2015 et 854 millions de dollars en 2016. L’Europe s’est également penchée sur le cas Qualcomm.

Source : Macrumors
Crédits Photos : iFixit
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform