Clicky



Bons Plans

Blue Origin bat Space X dans la course à la fusée réutilisable

Publié le | Modifié le
Décollage de la fusée de Space X

La firme Blue Origin appartenant au PDG d’Amazon Jeff Bezos, a réussi à faire atterrir un lanceur de fusée à la verticale avant Space X, son concurrent appartenant à Elon Musk.

Grâce aux milliards de dollars des géants du web, la course à l’espace a pris un nouveau tournant avec l’arrivée de sociétés privées dans le domaine. Si on connaît très bien les tentatives de Virgin dans le domaine, le grand public est un peu moins au courant des activités de Space X (propriété d’Elon Musk, créateur de PayPal et de Tesla) ou encore de Blue Origin (propriété de Jeff Bezos, patron d’Amazon).

Les deux géants se tirent notamment la bourre dans le domaine des lanceurs de fusées réutilisables. Après plusieurs échecs notables pour Space X, c’est bien Blue Origin qui a réussi le premier test VTOL (vertical take-off and landing). Une première mondiale.

Blue Origin réussit un atterrissage à la verticale

C’est Jeff Bezos en personne qui relate l’exploit sur son compte Twitter. Après un décollage et un vol jusqu’à 100,5 kilomètres d’altitude soit, la limite symbolique entre l’atmosphère terrestre et l’espace, la fusée New Shepard du projet Blue Origin aurait réussi un atterrissage à la verticale.

La fusée a fait un retour vers le sol terrestre à la vitesse de 4500 km/h dans un premier temps avant de ralentir à 620 km/h. Ensuite, le moteur principal a été rallumé à 1500 mètres d’altitude pour freiner la fusée au maximum et contrôler cette dernière pour qu’elle se pose sur son train d’atterrissage. Une opération apparemment réussie.

Elon Musk beau joueur, ou presque !

Pour ce vol, New Shepard embarquait une capsule destinée à transporter des voyageurs en apesanteurs pendant quelques minutes avant d’atterrir en toute sécurité grâce à des parachutes. Là encore, cette partie de la mission est un succès.

On attendait la réaction d’Elon Musk quant à cet exploit de son concurrent. Le patron de Space X, beau joueur, a félicité Jeff Bezos en personne pour cette formidable réussite. Mais Elon Musk a tenu à rappeler la différence qu’il y avait entre les projets des deux firmes.

Si Blue Origin se contente d’emmener ces engins à la frontière entre l’espace et la terre, la fusée Falcon 9 de Space X est prévue pour ravitailler la Station Spatial internationale, ce qui n’implique pas les mêmes contraintes techniques.

Crédits Photos : Capture Twitter
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform