Test Nacon Revolution X Pro Controller

Par Hadrien Miche,  publié le 13 octobre 2021 à 11h00.
Tech
10 /10

Notes

  • Prise en main
    10
  • Réactivité
    10
  • Fonctionnalités / Personnalisation
    10

Avantages

  • - Personnalisation absolue
  • - Bonne prise en main

Inconvénients

  • - Uniquement filaire
  • - Pas d'import/export de profils

Nacon sort ce 13 octobre sa manette officielle pour les joueurs compétitifs sur Xbox Series X|S, Xbox One (et PC) : La Revolution X Pro Controller !

Présentation

Nacon, filiale autonome de BigBen, spécialisée dans les périphériques gaming, nous propose habituellement des manettes pour PlayStation, mais après un partenariat noué avec Microsoft juste avant le Covid-19, voici qu’arrive ce 13 octobre, une manette pour Xbox Series X|S, Xbox One et PC.

La Revolution X Pro Controller se veut être une manette totalement personnalisable pour les joueurs les plus exigeants. On a un total de 41 options de personnalisations selon les jeux et nos besoins. Une application est disponible sur Windows et sur Xbox pour pouvoir gérer tous ces paramètres.

On retrouve dans le packaging :

  • Un ensemble de joysticks convexes et concaves (par défaut sur la manette)
  • Des poids pour alourdir la manette (10, 14 ou 16g peuvent être ajoutés de chaque côté)
  • Et des anneaux pour réduire l’amplitude des joysticks (de 44 à 30°)
  • Le Dolby Atmos (à condition de brancher un casque sur la manette)

On retrouve aussi une pochette rigide et un câble de 3 mètres car cette manette est uniquement filaire. Cela permet de proposer une manette plus légère aussi et plus rapide en input, il est question d’une “latence” de 4 ms.

La Revolution X Pro Controller est disponible au prix public conseillé de 109,90 euros.

Application

Disponible sur le Microsoft Store, l’application peut s’installer sur PC et sur Xbox. On peut donc modifier sa Revolution X Pro Controller sans passer sur un ordinateur, et les profils sont sauvegardés dans la manette pour éviter de les reconfigurer où que vous alliez avec. Si de base on a un profil “pur”, on a la possibilité d’activer 4 profils pour couvrir la plupart des jeux :

  • Jeux de Courses et Sports
  • FPS
  • Arcade Versus Fighting
  • Infiltration

Il est néanmoins possible de tout paramétrer comme la course des joysticks, celle des gâchettes, les vibrations, le son (si on branche un casque sur la manette), le mapping des boutons et bien évidemment la partie RGB sur le joystick de droite. Malgré le côté compliqué de ce paramétrage, on retrouve des explications claires pour gérer sa manette. On peut regretter que sur le paramétrage des gachettes, cela ne soit que logiciel et non matériel comme sur les DualSense.

Les options sont nombreuses, voir trop pour le simple commun des mortels. Si vous êtes un joueur exigeant ou faisant de la compétition, la manette sera votre meilleur atout.

La Rolls-Royce des manettes filaires

Je vais commencer par parler des défauts de cette manette car cela va aller très vite : elle n’est que filaire… Mis à part ce détail, j’ai profité de la manette sur des jeux type Street Fighter, Kena ou encore Star Wars Squadrons (et un peu de FPS, mais je préfère la souris…). Les sticks ont une bonne course, je les ai trouvé très réactifs. Les boutons sont légèrement plus gros que sur une manette classique et ça aide sur la prise en main générale. D’ailleurs, on retrouve un grip pour éviter qu’elle nous échappe et pour profiter de longues sessions le weekend.

Chose aussi intéressante sur son design, les boutons à l’arrière ne sont pas des palettes comme sur la Elite et Dieu merci ! Je n’ai jamais réussi à m’y retrouver avec 4 palettes, alors qu’ici on a 4 boutons bien distincts où les doigts vont naturellement. Bien évidemment, ces boutons sont optionnels, mais ils sont idéalement placés pour avoir envie de les utiliser sans avoir à prendre le coup de main.

Le Dolby Atmos présent sur la manette et qui s’active si on branche un casque dessus ne m’a pas spécialement sauté aux oreilles. Certes, c’est une bonne technologie audio, mais dans ce cas présent et dans ma configuration, je préfère jouer au casque sans fil ou sur mes enceintes.

A l’usage, la manette a toujours bien réagi et mis à part ce câble qui trainait un peu comme dit avant, je n’ai rien à redire que ça soit sur la qualité de fabrication ou sur sa réactivité.

Conclusion

La Nacon Revolution X Pro Controller est une très bonne alternative à la Xbox Elite Series 2 et pour 60 euros de moins ! Certes, elle n’est pas sans fil, mais avec un câble (non propriétaire) de 3 m, c’est amplement suffisant !

Si la personnalisation est un critère important pour vous, je doute que vous puissiez trouver une manette plus personnalisable que celle-ci ! Cela peut faire peur, mais Nacon a réussi à rendre cela très accessible via la disponibilité de son application sur les consoles et PC et ses explications. Autrement, elle a d’autres atouts à faire valoir comme sa qualité de prise en main pour jouer des heures durant.

 

La Revolution X Pro Controller est disponible à 109,99 euros chez les revendeurs.