Clicky



Bons Plans

Zynga ferme Petville et 10 autres jeux

Publié le

L’éditeur de jeux sociaux va fermer 11 titres d’ici à la mi-janvier. Zynga souhaite en effet réaliser des économies afin de renouer avec les bénéfices.

Zynga poursuit sa descente aux enfers. En difficulté économique, l’éditeur de jeux vidéo sur Facebook va fermer 11 titres, dont Petville. En octobre dernier, le patron du groupe américain, Mark Pincus avait déjà annoncé la fermeture de bureaux et une vague de licenciements, en pleine Keynote d’Apple. Histoire de passer inaperçu, puisque tous les médias avaient les yeux rivés sur l’événement de la marque à la pomme.

Cette méthode de voyou et la situation catastrophique de Zynga ont ainsi permis à Mark Pincus d’être nommé dans le top 5 des pires patrons de l’année 2012 par le Washington Post et l’agence Bloomberg.

Jeux pas rentables

Trop dépendant de Facebook, l’éditeur subit en réalité les déboires du réseau social en Bourse. Zynga a en effet tout parié sur le succès des jeux sociaux et s’avère incapable de trouver des sources de revenus fiables. Si Farmville reste un modèle de succès, les autres titres peinent à séduire suffisamment de joueurs pour être rentables.

C’est le cas de Petville et Mafia Wars 2 qui sont fermés depuis le 30 décembre, ainsi que Fishville, Vampire wars, Treasure Isle, Mafia Wars Shakedown, Forestville, Montopia, Mojitomo et Word Scramble Challenge. Il en sera de même à la mi-janvier pour Jones Adventure World. À ce jour, on compte 11 jeux qui ont ou vont fermer leurs portes.

Quant aux joueurs lésés par ces restructurations, Zynga leur a promis des packs bonus sur d’autres jeux. Le groupe rappelle qu’il reste une trentaine de titres disponibles sur diverses plateformes (Facebook, iOS, Android, Zynga.com, Myspace et autres)… À moins qu’il n’en ferme d’autres d’ici là.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform