Clicky



Bons Plans

Zynga : Des pertes, du licenciement et un rachat

Publié le | Modifié le

Le géant californien est dans le rouge.

Zynga, la société américaine de développement de jeux web 2.0 sur les réseaux sociaux, basée à San Francisco, et connue pour être à l’origine du célèbre FarmVille, un jeu de simulation de ferme en temps réel, semble ne pas être au top financièrement parlant. En effet, la firme dirigé par Don Mattrick (ancien vice-président de la section Interactive Entertainment de Microsoft) annonce de mauvais résultats financiers pour cette année 2013 avec 25 millions de dollars de pertes sur le dernier trimestre et un total de 37 millions dépensés en trop sur l’année écoulée.

A cause de cela, Zynga a déclarée devoir licencier pas moins de 314 personnes (15% de ses employés) pour pouvoir économiser avant les taxes en 2014, 34 millions de dollars. Néanmoins, malgré ces mauvaises nouvelles, la société a décidée de racheter NaturalMotion, une société spécialisée dans les jeux mobiles et dans la création de technologies pour l’animation de jeu ou de film, contre un chèque de 527 millions de dollars.

NaturalMotion, l’avenir de Zynga

En rachetant NaturalMotion, la firme californienne a réalisée son plus gros investissement depuis sa création en janvier 2007 avec 391 millions de dollars déboursés en argent et le reste soit 39,8 millions en actions. D’ailleurs, peu de temps après l’annonce du rachat, les fameuses actions ont bondi de 18% pour atteindre 4,2 dollars pièce l’action. Connue pour s’être occupée de CSR Racing ou Clumsy Ninja ainsi que pour avoir développée Euphoria et Morpheme, des outils technologiques pour Rockstar Games, NaturalMotion est à n’en pas douter, une très belle affaire pour Zynga.

De mauvais résultats mais meilleures qu’en 2012

Si les mauvais résultats financiers de Zynga en 2013 ne sont pas à applaudir, ils sont pourtant meilleures que durant l’année 2012. En effet, Develop explique qu’en 2012, la société américaine avait perdue pas moins de 49 millions de dollars au quatrième trimestre et 209 millions sur l’année, cependant il faut rappeler que le groupe a subit des licenciements massifs en juin dernier entrainant notamment la fermeture de OMGPOP, le studio créateur du jeu mobile Draw Something.

 

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform