Clicky



Bons Plans

Zeroth : et si votre smartphone pensait comme vous ?

Publié le | Modifié le
Avec le Snapdragon 820 et le projet Zeroth Qualcomm réaffirme sa domination du marché des puces pour smartphones

Avec le Snapdragon 820 et le projet Zeroth Qualcomm réaffirme sa domination du marché des puces pour smartphones

Derrière cette idée saugrenue de voir sous la coque de votre portable un système de pensée comparable au vôtre se cache une véritable ambition des chercheurs de Qualcomm qui travaillent non seulement sur les SoC du futur, mais au-delà, sur une plateforme copiant le mode de fonctionnement d’un réseau neuronal.

Les SOC, ce sont bien sûr les system on a chip, un « système complet sur une seule puce » tel que les fameux Snapdragon, le fleuron de Qualcomm. Mais, avant de nous pencher sur projet Zeroth, revenons un peu en arrière.

Qualcomm avait pourtant essuyé de sérieux revers

Même si Qualcomm est un des géants des SoC dans le monde, les actualités récentes avaient pu prendre un tour alarmant pour l’entreprise de San Diego. Ce fut le cas, déjà lorsque Apple présenta des SoC à 64 bits, chose dont les produits Qualcomm étaient alors incapables, mais ce le fut aussi, plus récemment, lorsque Samsung décida de remplacer le Snapdragon par un processeur maison pour ses Galaxy S6 : l’Exynos 7 Octa, qui affiche une finesse de gravure encore jamais utilisée pour un smartphone…

Malgré tout, Qualcomm est loin d’avoir dit son dernier mot, puisque, à la présentation du Snapdragon 820 de ce matin est venue s’ajouter celle de ce projet Zeroth qui a vraiment des airs de science-fiction en lorgnant du côté de l’intelligence artificielle telle que l’imagine déjà Hollywood.

Une intelligence artificielle dans la poche

L’ambition est de permettre à une machine d’emprunter les mêmes cheminements de pensée que les animaux, au premier rang desquels se trouvent les humains. En effet, notre faculté à faire des associations d’idées entre diverses bribes d’informations explique pourquoi nous restons encore bien plus performants que les ordinateurs dans tout un tas de situations complexes et hasardeuses.

L’objectif affiché consiste à permettre aux futurs processeurs non seulement d’apprendre, mais aussi d’ajuster leurs réactions en fonction du contexte et des informations recueillies. Dans la pratique, les applications ne sont pas encore forcément très claires, mais Qualcomm en a quand même évoqué quelques-unes.

Des applications concrètes qui restent à inventer

Ainsi, en reconnaissant partiellement l’image d’une photo, l’appareil bénéficiant de cette intelligence pourrait ajuster ses paramètres pour optimiser le résultat. Autre exemple, il pourrait, en fonction du bruit ambiant, adapter le volume de sa sonnerie, ou encore réduire la gêne des notifications s’il considère que vous êtes endormi. Enfin, cette faculté d’adaptation permettrait d’obtenir de bons résultats dans la reconnaissance d’écriture manuscrite. Quant au terme « Zeroth », il correspond tout simplement au nom du programme qui coordonne ce système.

On espère que cette technologie apportera bien des surprises encore, à condition qu’elles soient bonnes et pas du genre Terminator de poche. Ce qui est clair, c’est que Qualcomm nous prouve qu’elle compte bien rester un acteur pertinent, à la tête de l’innovation de son secteur.

Source : PC Mag US
Crédits Photos : Qualcomm site officiel
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform