Clicky



Bons Plans

Le YouTubeur PewDiePie lâché par Disney et YouTube pour antisémitisme

Publié le
PewDiePie

Le célèbre YouTubeur PewDiePie a été mis au ban par YouTube et Disney, ses deux principaux sponsors, pour des propos antisémites à répétition. Le jeune homme risque de perdre beaucoup.

PewDiePie est le YouTubeur numéro un. Avec plus de 53 millions d’abonnés, le jeune homme est le créateur de vidéos sur YouTube le plus regardé. Se plaçant sur le registre de la polémique, le suédois semble être allé trop loin dans la dérision en glissant sur le terrain de l’antisémitisme. Un dérapage qui risque de lui coûter cher puisque le YouTubeur star a été lâché par ses deux principaux sponsors et son image risque d’être, à jamais, écornée.

PewDiePie dérape sur l’antisémitisme

Son style polémique a fait son succès. Pourtant, en utilisant des blagues antisémites et en présentant des symboles néo-nazis, le jeune créateur de vidéos est allé trop loin pour Disney, l’un de ses principaux sponsors qui a rompu son contrat le liant à sa maison « Maker Studio ». Le jeune suédois avait, par exemple, payé les services de la plateforme de services « Fiverr » pour faire réaliser une vidéo contenant des pancartes contenant des messages antisémites et en diffuser les images.

Selon nos confrères américains du journal « Business Insider » qui a rapporté la rupture de contrat avec Disney et Youtube, au moins 9 vidéos contenaient des croix gammées et des références antisémites. Le jeune suédois avait gagné 15 millions de dollars l’an dernier grâce à ses vidéos et à ses contrats publicitaires.

YouTube lâche à son tour son favori

Quelques heures après que Disney ait rompu les ponts avec PewDiePie, c’est la plateforme de vidéos en ligne YouTube qui décidait, elle aussi, de lâcher sa star. La plateforme de vidéos, propriété de Google, a décidé d’annuler la seconde saison de la série du YouTubeur sur son service Premium « YouTube Red ». Le géant des moteurs de recherche a aussi rompu le contrat publicitaire « Google Preferred » qui le liait au suédois.

PewDiePie, d’habitude très prolixe, est resté assez silencieux face à cette avalanche de mauvaise nouvelles. Dimanche dernier pourtant, il se défendait d’être antisémite dans un message publié sur Tumblr : « J’essayais de montrer à quel point le monde moderne est fou, en particulier certains services disponibles en ligne » tout en assurant que ses vidéos étaient avant tout du divertissement et « en aucun cas un commentaire politique sérieux ». Même si ces déapages risquent de lui coûter gros, PewDiePie conserve toutefois sa chaîne YouTube et ses 53 millions d’abonnés.

Source : Business Insider
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform