Clicky



Bons Plans

YouTube : 10 dollars par mois pour ne plus avoir de publicité

Publié le

Google devrait lancer d'ici quelques semaines ou mois un abonnement payant sur YouTube permettant aux internautes de ne plus avoir de publicité pendant le visionnement des vidéos sur l'hébergeur.

Depuis environ plus de cinq ans, Google a pour objectif de proposer un abonnement payant sur le service vidéo YouTube. Le but serait que les internautes payent 10 dollars par mois afin de pouvoir regarder les vidéos qu’ils désirent sans subir les publicités, qui s’avèrent gênantes pour de nombreuses personnes (même s’il existe l’application AdBlock), ainsi que l’accès à YouTube Music Key.

Si le projet de la firme de Mountain View est toujours dans les cartons pour l’instant, elle devrait désormais le lancer d’ici peu et commencera par les USA. Dernièrement, YouTube a prévenu de nombreux ayants droit concernant un nouveau contrat de licence couvrant l’exploitation de leurs vidéos sur la version payante du site. Si jamais les contrats sont refusés, le service de Google devrait faire en sorte que les vidéos deviennent inaccessibles depuis les Etats-Unis tout en sachant qu’ils ne pourront plus demander à partager de revenus publicitaires.

YouTube plus efficace que la régie AdWords

Le groupe de chercheurs européens a souhaité savoir les clics générés par des robots sont toujours détectés par YouTube et la régie publicitaire de Google, à savoir AdWords. Le constat est très simple, YouTube est le bon élève contrairement à AdWords qui a facturé de nombreuses vidéos vues par des robots : “Nous avons découvert que seul YouTube disposait d’un mécanisme suffisamment discriminant pour détecter les faux clics. Tous les autres portails étudiés sont exposés à des attaques simples capables de générer des audiences inflationnistes“.

Suite a cette étude, le géant Google a bien évidemment décidé de communiquer là dessus : “Nous sommes en train de contacter les personnes en charge de cette étude pour discuter de leurs conclusions. Le trafic frauduleux est un problème que nous prenons très au sérieux. Nous avons beaucoup investi dans la technologie et l’équipe en charge d’empêcher ce genre de pratique sur notre plateforme. La grande majorité du trafic invalide est filtré par nos systèmes avant même que nos annonceurs soient facturés“.

Source : Numerama
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform