Clicky



Bons Plans

Wikileaks dévoile les outils de la CIA pour pirater iPhones et Macbooks

Publié le
iPhone

Le célèbre site a mis en ligne de nouveaux fichiers de la CIA montrant comment l’agence de renseignement peut prendre contrôle de Macbooks et iPhones et les transformer en mouchards.

Il y a quinze jours, Wikileaks avait déjà mis en ligne des documents de la CIA révélant un arsenal de piratage impressionnant. Il montrait que les failles d’iOS ou Android ou même Linux avaient étés exploitées et que télévisions ou même voitures pouvaient être compromis. Cette seconde série de fichiers détaille les outils consacrés aux MacBooks et iPhones et leur méthode d’implantation.

Les iPhones compromis dès la sortie d’usine

Les documents mis en lignes par le site de Julian Assange, mettent en lumière un étonnant outil nommée « Sonic Screwdriver » comme le tournevis électronique de la série de science-fiction DoctorWho. La version de l’agence américaine a la capacité d’affecter un ordinateur en contournant les étapes du processus de démarrage. Le tournevis électronique s’installe à partir des périphériques et clefs USB. L’ordinateur contient alors une porte pour y installer tous ses logiciels.

L’agence de renseignement aurait commencé à développer ce type d’outil avec « Night Skies » à partir de 2008. Celui-ci était destiné à être installé sur les iPhones avant leur vente. Wikileaks en a déduit que l’espionnage nord-américain aurait infiltré la chaine d’approvisionnement d’Apple en interceptant des commandes ou des livraisons. Pour rappel, les premiers iPhones ont été mis sur le marché en été 2007. Le smartphone aura donc été une cible de choix pour l’agence et il y a fort à parier qu’elle s’est adaptée aux nouveaux modèles.

Les MacBooks compromis à cœur

L’ordinateur avait forgé une partie de son succès pour sa réputation d’ordinateur inviolable. Les documents révélés suggèrent que le MacBook était un cadeau empoisonnée parfait. L’agence aurait infecté les appareils avant de les faire parvenir à leurs cibles, tout comme les iPhones. Elle aurait ensuite pu utiliser toutes sortes de logiciels espions fait maison. L’un d’eux « Der Stacke » affecte si profondément la machine qu’il est inutile d’essayer de reformater ou changer de système d’exploitation. Selon le site spécialisé dans les fuites, la CIA préparerait  probablement une version améliorée pour la prochaine génération de MacBooks.

Certains de ces logiciels ne font pas que permettre l’écoute mais peuvent aussi créer et modifier des fichiers, ou bien encore en détruire. C’est bien sûr une très mauvaise nouvelle pour la firme de Cupertino qui a fait de sa réputation en matière de sécurité un argument de vente. On attend impatiemment la réponse d’Apple.

Source : 01Net
Crédits Photos : Boss Fight
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform