Clicky



Bons Plans

WhatsApp : Un recours déposé contre le rachat par Facebook

Publié le
WhatsApp

Annoncé le mois dernier, le rachat de WhatsApp par Facebook inquiète les défenseurs de la vie privée.

Le mois dernier, nous apprenions la décision de Facebook de racheter WhatsApp pour la coquette somme de 16 milliards de dollars (+ 3 milliards en actions). Pour rassurer les utilisateurs du service, Mark Zuckerberg et Jan Koum avaient tout deux tenus à assurer que rien ne changerait pour les utilisateurs et que l’application continuerait à fonctionner de la même manière.

Mais l’annonce n’a visiblement pas rassuré tout le monde puisque des groupes de défense de la vie privée ont décidé de déposer un recours auprès de la commission fédérale du commerce (FTC). Par ce recours, le Centre de la Démocratie Numérique et le Centre pour la Protection des Informations Électroniques exigent un examen de l’opération et des protections contre “les pratiques injustes et trompeuses de collecte de données” qui pourraient trouver place sur WhatsApp suite à son rachat.

Vers un profilage des utilisateurs ?

Selon les défenseurs de la vie privée, WhatsApp pourrait basculer d’une politique basée sur “un engagement à ne pas collecter les données à des fins publicitaires” vers “un modèle d’activité principalement basé sur le profilage des utilisateurs“. Comme pour faire une petite piqure de rappel, la plainte cite d’ailleurs un message publié en 2009 par le co-fondateur du service, Jan Koum, sur un blog, où il indiquait que WhatsApp ne vendrait jamais les informations personnelles de ses utilisateurs à qui que ce soit.

Rejoints par certains analystes, ces groupes de défense de la vie privée s’inquiètent quant aux réelles motivations de Facebook. Selon eux, si le géant des réseaux sociaux a décidé de mettre un prix aussi élevé, c’est forcément qu’il compte ajouter de nouvelles fonctions rémunératrices.

Crédits Photos : Sam Azgor
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform