Clicky



Bons Plans

Les voitures autonomes vont bientôt débarquer en France

Publié le
Une Google Car sur une route de Californie.

Vous pourrez peut-être bientôt croiser des voitures autonomes sillonnant les routes de France. En effet, une ordonnance en ce sens vient d’être acceptée par le Conseil des ministres.

Aux Etats-Unis, et particulièrement en Californie, des expérimentations grandeur nature avec des voitures autonomes sont menées par différentes entreprises qui développent ces véhicules du futur depuis quelques années déjà. Ces tests pourraient bientôt avoir lieu sur les routes de France suite à l’adoption d’une ordonnance de la ministre de l’environnement qui autorise la circulation de tels véhicules.

L’expérimentation des voitures autonomes autorisée en France

Le Conseil des ministres a donné son aval hier pour la circulation des véhicules sans chauffeur sur les routes de France, à titre d’expérimentation. Ces VDPC, pour  véhicules à délégation partielle ou totale de conduite, « appelés aussi “véhicules autonomes“, sont une étape incontournable vers une mobilité apaisée, une régulation et une sécurisation des trafics, et des transports plus efficaces et plus respectueux de l’environnement. Ils constituent l’avenir de l’industrie automobile », indiquait le compte-rendu du Conseil des ministres publié par l’Élysée.

Il n’est pas question pour l’instant d’autoriser la libre circulation de ces véhicules mais seulement de permettre les expérimentations sur la voie publique. La France espère ainsi aboutir “à la construction d’un cadre réglementaire solide au travers d’un décret en Conseil d’État“. En outre, le gouvernement ne veut pas passer à côté des enjeux que devrait sans aucun doute représenter la conduite autonome d’ici quelques années. Le gouvernement vise ainsi à ce que “la France soit reconnue comme une terre d’expérimentation du véhicule autonome, un centre d’excellence de l’intelligence embarquée et un leader en sécurité des systèmes complexes, afin de préparer les nouvelles mobilités de demain” peut-on lire dans le texte.

De nombreuses questions demeurent

Si le gouvernement reconnait que ce type de véhicules représente “une piste de progrès prometteuse pour la sécurité routière“, l’accident mortel d’un automobiliste à bord d’une voiture de la marque Tesla, une entreprise pionnière dans le domaine, survenu fin juin en Floride, soulève des interrogations. Une question taraude les spécialistes : en cas de situation d’urgence, le véhicule choisirait d’épargner la vie du conducteur ou celle d’autrui ? Cette technologie devra être totalement au point avant d’être lancée pour de bon sur les routes.

Source : lesechos.fr
Crédits Photos : Blog officiel de Google
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform