Clicky



Bons Plans

Vivaldi 1.1 : meilleure gestion des onglets et Chromium 50

Publié le

Quelques semaines après sa sortie de bêta, le navigateur web Vivaldi passe en version 1.1 pour notamment améliorer son système d'onglets et corriger des problèmes tout en passant à Chromium 50.

L’équipe derrière Vivaldi ne perd pas de temps. Lancé en version 1.0 début avril dernier, le jeune navigateur web qui souhaite revenir aux sources d’Opera propose dès maintenant une mise à jour 1.1 sur Windows, OS X et Linux. Outre diverses corrections inévitables après ce récent déploiement, il est ici surtout question d’améliorer les onglets et de passer à Chromium 50.

Vivaldi 1.1 se concentre sur les onglets

En adoptant cette version, Vivaldi supporte les derniers standards pour de meilleures performances et une sécurité accrue, mais devient par la même occasion incompatible avec les plus anciens systèmes comme Windows XP et Vista et OS X 10.9 et inférieur.

Déjà relativement riche grâce notamment à la possibilité de juxtaposer plusieurs pages web dans un seul onglet (désormais plus rapide), Vivaldi offre désormais encore plus de possibilités aux power users pour gérer leurs pages web comme ils le souhaitent. Ainsi, appuyer sur ALT avant de cliquer sur la croix d’un onglet ferme tous les autres sauf celui-ci, tandis que davantage d’options pour choisir le comportement des onglets lorsque l’un d’eux est fermé sont proposées.

Toujours du côté des onglets, l’hibernation (qui permet d’économiser des ressources système) peut désormais concerner toutes ou seulement certaines pages présentes dans un groupement d’onglets. Bien entendu d’autres domaines profitent d’améliorations variées et difficiles à relever tant elles sont nombreuses, mais cela concerne notamment la barre d’adresses, les favoris, différents boutons ou encore des raccourcis.

Quelques améliorations avant de vrais ajouts

Pour consulter l’intégralité du changelog relativement long, c’est par ici. Si Vivaldi n’a pas dévoilé précisément sa feuille de route, il y a cependant fort à parier que dans les mois à venir le navigateur ajoute d’importantes fonctionnalités déjà évoquées comme un client email ou encore la synchronisation des données entre différentes machines.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform