Clicky



Bons Plans

Violation de brevets : confiscation de hoverboards en plein CES

Publié le
Le OneWheel de Future Motion - capture d'écran de la vidéo de présentation Le OneWheel de Future Motion - capture d'écran de la vidéo de présentation

Alors que le CES battait son plein à Las Vegas, une entreprise chinoise s'est vu saisir ses hoverboards suite à la plainte d'une société californienne pour violation de brevets.

Les produits de type « hoverboard » ont la cote ces temps-ci. L’entreprise chinoise Changzhou First International Trade Co avait profité du CES qui se déroulait à Las Vegas pour présenter ses nouveaux produits à une roue. Seulement jeudi les autorités ont débarqué sur son stand et confisquer son matériel, la société Future Motion ayant porté plainte pour violation de 2 brevets.

Hoverboard : perquisition d’une société chinoise au CES

Jamais une procédure pour violation de brevet n’aura été exécutée aussi rapidement. Le mardi 5 janvier, l’entreprise Future Motion portait plainte devant le tribunal fédéral de Las Vegas pour 2 violations de brevet concernant une sorte de hoverboard à une roue, présenté par la société chinoise Changzhou First International Trade Co. Après une courte audience téléphonique le lendemain, le juge Miranda Du ordonnait alors la saisie du matériel concerné. Le jeudi, les autorités, 2 US Marshals, se rendaient sur le stand du fabricant chinois et saisissaient tout son matériel ainsi que des documents marketing.

La procédure a été très rapide. L’avocat de Future Motion déclarait : « Je n’avais jamais entendu parler d’un cas où l’on pouvait obtenir une ordonnance d’interdiction temporaire et une saisie le même jour« .

Les hoverboards, des engins dangereux ?

C’est le modèle Surfing Electric Scooter qui est mis en cause par la société californienne. Cet engin ressemble comme deux gouttes d’eau au OneWheel fabriqué par l’entreprise californienne qui estime que son concurrent violerait des brevets concernant la fonction de stabilisation et le design.

Ce nouveau type de produits provoquent actuellement des polémiques. Difficile à maitriser, l’engin avait été interdit au CES pour se déplacer. En outre certains modèles bon marché auraient tendance à s’enflammer à cause de batteries défectueuses. Dans de nombreux pays les autorités ont mis en garde la population contre ces hoverboards. Amazon a même bloqué les ventes des produits incriminés.

Source : Clubic
Crédits Photos : YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform