Clicky



Bons Plans

Et si la vie sur Terre venait de… Mars ?

Publié le

Un enseignant américain vient de présenter une nouvelle théorie selon laquelle, la vie sur Terre viendrait de la planète Mars.

Steven Brenner est un enseignant à l’institut Westheimer pour la Science et la Technologie à Gainesville aux Etats-Unis. Il vient de présenter une nouvelle théorie pour expliquer l’origine de la vie sur Terre. Pour lui, la réponse se trouve sur Mars et plus précisément d’un métal de la planète rouge.

L’oxydée de molybdène, le métal en question, serait arrivé sur terre grâce à une météorite. “Cette forme de molybdène ne pouvait pas être présente sur Terre à l’époque où les premiers éléments de la vie sont apparus, parce qu’il y a trois milliards d’années, la surface de la Terre ne contenait que très peu d’oxygène, contrairement à Mars“, explique le scientifique.

Actuellement, on utilise l’oxydée de molybdène dans des alliages pour les outils de bricolage ou les couronnes dentaires. Au moment où la vie est apparue sur Terre, le molybdène oxydée a permis d’empêcher les molécules de carbone de se dégrader et de se transformer en goudron. “C’est seulement lorsque le molybdène est très fortement oxydé qu’il devient capable d’influencer la formation d’une vie primitive”, précise Steven Brenner.

Et si les petits hommes verts, c’était nous ?

De récentes analyses sur une météorite martienne ont permis de démontrer la présence de molybdène et de bore, un métalloïde, qui a contribué à protéger l’ARN, un ancêtre de l’ADN, de la corrosion. “Il semble qu’on accumule les preuves selon lesquelles nous sommes en réalité tous des Martiens et que la vie a débuté sur Mars avant de venir sur Terre à bord d’un rocher“, conclut le scientifique. “C’est un coup de chance, car la Terre est de loin la meilleure des deux planètes pour héberger de la vie. Si nos hypothétiques ancêtres martiens étaient restés sur Mars, on ne serait peut-être pas là pour en parler.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform