Clicky



Bons Plans

Valérian et la Cité des mille planètes : nous étions sur le tournage du prochain Besson

Publié le | Modifié le

Nous avons eu la chance durant une journée d'être sur le tournage de Valérian et la Cité des mille planètes, le prochain film de Luc Besson. L'occasion de faire le point autour de ce long-métrage de science-fiction aussi prometteur qu'il est ambitieux.

Il y a presque un an, Luc Besson dévoilait son nouveau projet de film : Valérian et la Cité des mille planètes. Spécialement ambitieux avec son plus gros budget de film en Europe, à savoir 190 millions d’euros, cette oeuvre de science-fiction tient particulièrement à coeur au réalisateur puisqu’elle est inspirée d’une série de bandes dessinées chère à son enfance, Valérian et Laureline, lancée en 1967.

Outre cette question de moyens qui sera davantage abordée dans la suite de cet article, la pression lors de la sortie du film en salle en juillet 2017 devrait être spécialement importante pour deux raisons. Tout d’abord, parce que cette sortie marque le retour de Luc Besson au genre du space opera après Le Cinquième Element sorti il y a presque 20 ans maintenant. Ensuite, parce que les BD de Mézières et Christin ont en partie inspiré de nombreux autres univers, à commencer par celui d’un certain Star Wars dont l’épisode VIII arrivera en décembre de la même année.

Valérian et la Cité des mille planètes : ce que l’on sait

Spécialement tiré du tome 6, L’Ambassadeur des Ombres, voici le synopsis officiel du film : Nous sommes en 2740. Valérian et Laureline sont deux agents spatiaux temporels. À bord de leur vaisseau “l’Intruder”, ils sillonnent l’espace et le temps afin d’accomplir les différentes missions que leur confie le pouvoir central. Cette nouvelle aventure les emmène sur la station orbitale “Alpha” qui abrite 17 millions d’individus venant des quatre coins de l’univers. Près de 8 000 espèces différentes y échangent leurs connaissances et leurs savoirs, leurs technologies et leurs pouvoirs.

Pour incarner les deux héros principaux, Luc Besson qui fait donc office de réalisateur, mais aussi de producteur et de scénariste, a choisi Dane DeHaan (Chronicle, The Amazing Spider-Man 2…) et Cara Delevingne (connue notamment pour sa carrière de mannequin et prochainement à l’affiche de Suicide Squad). Au reste du casting connu pour le moment on relèvera la présence de Clive Owen, Ethan Hawke ou encore… Rihanna.

Notre visite à la Cité du Cinéma

Fin mars dernier nous étions donc sur le tournage du film, qui a débuté le 5 janvier dernier et devant se terminer le 8 juin. Science-fiction oblige, les effets spéciaux et la motion capture seront spécialement importants et nécessiteront un an de postproduction. Pour tourner Valérian et la Cité des mille planètes, Luc Besson a une nouvelle fois choisi la Cité du Cinéma. Ouverte depuis 2012 et basé sur un ancien site EDF de Saint-Denis, il s’agit d’un pôle de 60 000 m² où il est prévu de pouvoir “venir avec un script et repartir avec un film réalisé de A à Z”.

Portée par Luc Besson, la Cité du Cinéma compte notamment 11 000 m² de studios, 20 000 m² de bureaux ou encore diverses installations comme un restaurant, une crèche ou encore des écoles liées à l’industrie du cinéma (réalisation, écriture, maquillage…etc.). Si la majorité du film sera bien créée ici et qu’il n’y aura par exemple pas besoin de tourner la moindre scène en extérieur, la production va malgré tout collaborer à l’international pour la création des effets spéciaux. Par ailleurs, dans un souci de toucher le monde entier, le film est tourné en anglais.

Si nous ne pouvons logiquement pas rentrer dans le détail de ce que nous avons pu voir durant notre visite organisée par l’un des principaux partenaires et investisseurs du film, à savoir BNP Paribas, nous pouvons malgré tout attester de l’ampleur du projet. Entre les installations, les décors, les costumes ou encore les figurants et nombreux artistes à l’oeuvre que nous avons pu croiser, il ne fait aucun doute que les 300 personnes employées par le film travaillent d’arrache-pied pour produire quelque chose de monumental. Juillet 2017 parait bien loin.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform